Insolite
URL courte
5223
S'abonner

En Afrique du Sud, un troupeau d’éléphants a croisé la route de lycaons, ces chiens sauvages qui peuvent présenter une véritable menace. Des touristes ont filmé leur affrontement à distance.

Des visiteurs du parc national Kruger, en Afrique du Sud, ont été témoins d’un affrontement à distance entre un troupeau d’éléphants et une meute de chiens sauvages africains. Ils ont filmé la scène qui a été partagée sur la chaîne YouTube du parc.

La voiture dans laquelle se trouvait le guide suivait un groupe de lycaons sur une route du parc. Soudain, un troupeau d’éléphants est apparu pour traverser la route. Mais les pachydermes ont aperçu la présence des lycaons sur leur chemin.

Le troupeau s’est donc arrêté. Les éléphants adultes se sont mis en première ligne afin de protéger les petits et ont commencé à barrir pour effrayer les chiens.

Ces derniers ont jugé plus raisonnable de se retirer. Cependant, les éléphants ont préféré rester un certain temps, empêchant ainsi les touristes de passer. Leur voiture a donc dû faire marche arrière.

Des chiens dangereux

Les lycaons habitent dans des régions inhabitées par l’homme en Afrique du Sud: en Namibie, en Tanzanie, au Mozambique, au Zimbabwe et au Swaziland. Comme les hyènes, ils n’ont pas peur des lions et peuvent présenter une véritable menace même pour les grands prédateurs. Ils peuvent manger jusqu’à neuf kilos de viande d’un seul coup.

Le parc national Kruger se trouve dans le nord-est de l’Afrique du Sud. Il accueille près de 1.500 lions, 12.000 éléphants, 2.500 buffles, un millier de léopards et 5.000 rhinocéros.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Ex-ambassadeur de France à Moscou: «Joe Biden a très clairement compris le message du Président russe»
Tags:
Parc national Kruger, vidéo, lycaons, éléphants, Afrique du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook