Insolite
URL courte
7266
S'abonner

Après le tremblement de terre de 2011 et l’accident nucléaire de Fukushima, l’Inubosaki Marine Park Aquarium a fermé ses portes en janvier 2018 en raison d’une baisse du nombre de visiteurs, abandonnant un dauphin et 46 pingouins. Après avoir passé plus de deux ans dans une piscine sale, il est mort.

Honey est mort le 29 mars après avoir passé les deux dernières années de sa vie dans une petite piscine de l’Inubosaki Marine Park Aquarium à Choshi, à l'est de Tokyo, rapporte sur son site l’association caritative Dolphin Project.

Capturé en 2005 près de Taiji, ville portuaire de l'ouest devenue célèbre pour sa chasse annuelle aux dauphins, il a été abandonné dans l'aquarium avec 46 pingouins après la fermeture du parc aquatique le 31 janvier 2018 suite à une baisse du nombre de visiteurs causée par le tremblement de terre de 2011 et l’accident nucléaire de Fukushima.

Depuis, les animaux étaient nourris par un employé tout en restant livrés à eux-mêmes, passant leur temps dans l'eau sale.

Depuis janvier 2018, après la découverte d'animaux abandonnés, les médias du monde entier ont tiré la sonnette d’alarme concernant Honey qu’ils ont baptisé «le [dauphin, ndlr] le plus seul au monde».

Une tentative de sauvetage tardive

Dolphin Project affirme avoir tenté fin février de trouver une solution pour Honey, en vain, vendu en 2019 avec l’aquarium.

Des négociations ont pris fin au début du mois de mars lorsqu'il était devenu évident qu’Honey ne survivrait pas.

Lire aussi:

Sans précédent: la France recense plus de 13.000 nouveaux cas de Covid-19 en 24h
Ces 11 pays qui n’ont toujours pas de cas déclarés de coronavirus depuis le début de la pandémie
L’Allemagne installera des soldats en France, Paris parle de «révolution»
Tags:
dauphins, Fukushima, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook