Insolite
URL courte
2610
S'abonner

Des habitants de Nouvelle-Zélande ont été surpris de voir certaines plages devenir rouges. Échoués sur le sable, des millions de crustacés y sont en effet décédés, indique Radio New Zealand.

Les plages de la région d’Otago, en Nouvelle-Zélande, sont devenues rouge sang, recouvertes par des millions de homards. Ceux-ci sont morts après s’être échoués en masse. L’incident a été signalé par des habitants, rapporte Radio New Zealand.

La présence de ces crustacés a été expliquée par John Zeldis, spécialiste en écologie au National Centre for Water and Atmospheric Science. Selon lui, cette espèce de munida gregari s’accroche au sable à marée haute lors des périodes de reproduction. Dès que la marée descend, les crustacés meurent.

​D’après lui, de nombreux cadavres de homards avaient déjà été observés entre décembre et juin dans la même région pendant de nombreuses années, ainsi que dans les zones de Catlins et de la Péninsule de Banks.

La mort de ces millions de homards ne représente qu’une perte minuscule par rapport à la population globale de cette espèce, a relativisé M. Zeldis.

Lire aussi:

Un Bordelais poignardé au cœur en pleine rue pour avoir demandé à des jeunes de ne pas uriner sur un mur
Un charmant petit golden retriever dort dans une gamelle – vidéo
La Turquie pose un ultimatum à l'armée de Khalifa Haftar
Tags:
écologie, plage, homard, Nouvelle-Zélande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook