Insolite
URL courte
0 65
S'abonner

Une attaque de requin sur la prise d’un pêcheur a été filmée au large des côtes écossaises. L’homme était en train de remonter sa canne, depuis son kayak, lorsque le squale a brusquement attrapé le poisson.

Un pêcheur écossais a été filmé en train de se débattre avec un requin pour l’empêcher de s’emparer de sa prise, finalement arrachée à sa ligne par le prédateur, relate le Scottish Daily Record.

Un homme de 36 ans pêchait sur son kayak au large de la côte sud-ouest de l'Écosse, à Luce Bay, lorsqu’il a senti sa ligne se tendre.

Filmées à l’aide d’une caméra GoPro, les images montrent qu’il était sur le point de remonter sa canne tenant le fruit de sa pêche, lorsque la silhouette d’un requin à grands ailerons est apparue à proximité du kayak.

Le squale a brusquement bondi sur le poisson avant de s’enfuir, la prise du pêcheur volée et tenue entre ses dents.

Face à cette attaque surprise, le pêcheur rit et commente sa perte avec un grain d’ironie: «Eh bien, ce sera une attaque de requin!».

L’homme a avoué au quotidien s’être rendu compte des faits uniquement après que le squale était parti.

Ce type de requins est très présent dans cette région, mais il est rare qu’ils attaquent les pêcheurs et leurs prises, a-t-il ajouté.

Une espèce répandue

Les requins à grands ailerons ou requins-hâ peuvent atteindre deux mètres de long et sont souvent repérés dans les baies écossaises pendant l'été avant de migrer chaque année vers des endroits comme le Portugal, les îles Canaries et même le nord de l'Islande.

L'animal est protégé en Écosse et doit être remis à l'eau après avoir été capturé, souligne le quotidien.

Lire aussi:

Des policiers visent la foule lors d’un contrôle de masque qui dégénère à Paris - vidéo
Une rixe entre militaires et policiers se termine par deux blessés et trois gardes à vue
Assassinat du général Soleimani: Téhéran dévoile ceux qui seront ciblés par vengeance
Tags:
kayak, pêcheur, pêche, requins, Écosse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook