Insolite
URL courte
5723
S'abonner

Lors d’une pêche au large de la Floride, deux personnes ont été tirées par-dessus bord par l’énorme perche que l’un d’eux avait réussi à attraper. En effet, le poisson pesait plus de 200 kilogrammes, nécessitant un renfort important pour la sortir de l’eau.

Aux États-Unis, une perche pesant près de 204 kilogrammes a résisté à deux pêcheurs et les a entraînés par-dessus bord, relate Fox News.

La séquence montrant la scène a été publiée sur la chaîne YouTube de Chew On This.

Lors de la célébration d’un anniversaire entre amis au large de la ville de Cape Coral, le héros du jour a réussi à attraper une grosse perche. Ses amis ont décidé de le laisser extraire le poisson seul, mais dix secondes plus tard, le trophée parvenait à faire basculer son pêcheur, le faisant tomber à l’eau et lâcher sa canne.

Une vingtaine de minutes plus tard, la canne a été découverte à une profondeur d’une douzaine de mètres. Les pêcheurs ont décidé de la récupérer avec une ancre. C’est alors qu’ils se sont aperçus que le poisson était toujours au bout de la canne.

Un deuxième homme se retrouve à l’eau

Pendant qu’un deuxième pêcheur tenait la canne, le poisson s’est lancé dans une course folle vers le fond et l’a tiré lui aussi par-dessus bord, se rappelle le troisième ami et propriétaire du bateau.

L’homme a finalement relâché le levier de la ligne tout en étant suspendu sur le côté du bateau. Le propriétaire de l’embarcation a réussi à reprendre la canne et a attrapé de nouveau le poisson.

Ce dernier a confié auprès de Fox News que c’était la première fois qu’il voyait un poisson entraîner ainsi deux personnes par-dessus bord. Il a qualifié la proie de prise d’«échelon supérieur».

Lire aussi:

Le ministre marocain de la Santé explique que l’hydroxychloroquine est la cible de l’industrie pharmaceutique - exclusif
Diego Maradona est décédé à l'âge de 60 ans
Frappes israéliennes en Syrie: «un comportement d’État voyou»
Tags:
pêche, canne à pêche, Floride, pêcheur, poisson
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook