Insolite
URL courte
Par
101046
S'abonner

Avec l’intensification de la campagne de vaccination contre le Covid-19 aux États-Unis, certaines restrictions ont été allégées le 8 mars. Pour soulager une Américaine qui a passé un an en confinement, sa docteur lui a prescrit d’embrasser sa petite-fille.

Une femme âgée vivant à New York s’est vu recevoir une ordonnance exceptionnelle de sa docteur après s’être fait injecter sa deuxième dose de vaccin.

«Vous êtes autorisée à faire un câlin à votre petite-fille», indique l’ordonnance publiée mardi 9 mars sur Twitter.

​Sa petite-fille a ensuite publié une vidéo montrant son câlin avec sa grand-mère.

«Son premier câlin depuis un an. Merci à tous les scientifiques et aux docteurs qui ont rendu cela possible», écrit-elle.

​La fille de la femme âgée a expliqué sur Twitter que sa mère était nerveuse à l’idée de retrouver une vie normale après la deuxième dose de vaccin. Pour la rassurer, sa médecin a décidé de lui prescrire cette ordonnance.

​Des mesures allégées aux États-Unis

Les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) ont publié lundi 8 mars de nouvelles directives qui donnent aux personnes entièrement vaccinées le feu vert pour des visites à des personnes non vaccinées de la famille sans porter de masque ni respecter de distanciation sociale.

Les directives s'appliquent aux personnes complètement vaccinées à partir de deux semaines après avoir reçu sa deuxième dose du vaccin Pfizer-BioNTech ou Moderna ou deux semaines après avoir reçu une dose du vaccin Johnson & Johnson.

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Le missile auquel Israël a riposté en frappant la Syrie a explosé près d’une centrale nucléaire
Tags:
Covid-19, vaccination, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook