Insolite
URL courte
Par
5175
S'abonner

Le volcan Fagradalsfjall, qui est entré en éruption dans la nuit du 19 au 20 mars après près de 6.000 ans de sommeil, attire depuis des centaines de personnes -dont le Président du pays- qui veulent voir ce rare spectacle de magma rouge. Par mesure de précaution, la police a pourtant bouclé la zone proche du cratère.

Des centaines d’Islandais, y compris le Président du pays, se sont déjà rendus dans le centre de la péninsule de Reykjanes, à près 40 km de la capitale, pour voir la lave jaillir du volcan Fagradalsfjall.

​Ce volcan qui dormait, selon les estimations des scientifiques, depuis environ 6.000 ans est entré en éruption dans la nuit du 19 au 20 mars après des milliers de petits tremblements de terre ces dernières semaines. Il s’agit en plus de la première dans la péninsule depuis le XIIIe siècle.

​Bien que samedi, l'Institut météorologique d'Islande ait estimé que l'éruption, selon toute probabilité allait diminuer pour se terminer au bout de quelques jours, la police a pourtant interdit l’accès à la zone à proximité du cratère.

Notamment les scientifiques craignent que la coulée de lave puisse rapidement changer de direction si le cratère se brise. Il existe également un risque qu'une fissure s'ouvre près de celui-ci.

L’Islande et ses volcans

Située sur la dorsale médio-atlantique, entre l'Europe et l'Amérique du Nord, l’île compte une trentaine de systèmes volcaniques qui comprennent au total plus de 200 cratères dont environ 130 sont des volcans actifs, le nombre le plus élevé d'Europe. En moyenne, le pays connaît une éruption tous les cinq ans.

​La plus récente a eu lieu à Holuhraun dans le système de Bardarbunga, dans une zone inhabitée au centre de l'île. Cette éruption qui a commencé en août 2014 et s’est terminé en février 2015 n'a pas provoqué de perturbations majeures en dehors du voisinage immédiat.

Mais en 2010, le volcan Eyjafjallajökull avait envoyé d'énormes nuages de fumée et de cendres dans l'atmosphère, perturbant le trafic aérien pendant plus d'une semaine et causant l’annulation de plus de 100.000 vols dans le monde. Une dizaine de millions de passagers s’étaient alors retrouvés cloués au sol.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
Poutine: la Marine russe a des armes sophistiquées «qui n’ont toujours pas d’équivalent dans le monde»
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Tags:
Islande, volcan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook