Insolite
URL courte
Par
2219
S'abonner

Pour le 1er avril la plateforme de livraison alimentaire Deliveroo a fait croire à certains de ses clients qu’ils avaient commandé une quarantaine de pizzas pour la modique somme de 466,40 euros. Une blague qui n’a pas été du goût de tout le monde.

Le dernier poisson d’avril de Deliveroo n’a pas été apprécié par les clients.

Le 1er avril la plateforme de livraison alimentaire a adressé une fausse facture par mail à certains de ses clients en France, expliquant que la commande de 38 pizzas aux anchois coûtant 466,40 euros était en route.

Le message, avec facture détaillée, précisait: «Le temps que vous lisiez ce mail, votre commande sera en cours de livraison. Nous vous souhaitons d'avance un excellent appétit!».

En fin de message Deliveroo glissait toutefois: «Une dernière information qui pourrait s’avérer importante: les anchois de ces pizzas sont en fait… des petits farceurs! Souriez, le poisson d’avril a encore frappé!».

La plaisanterie a pourtant suscité plus de panique que d’amusement. Les réseaux sociaux ont été submergés de messages d’effroi et de mécontentement.

​En fin de journée, l’entreprise a expliqué sur Twitter qu’il s’agissait bien d’une blague et a essayé de rassurer ses clients: «Nous vous confirmons qu’il s’agit d’un poisson d’avril! Rassurez-vous, les 38 pizzas aux anchois ne sont pas en cuisine...! Vous pouvez passer la soirée sereinement en commandant des pizzas de votre choix».

​Deliveroo n’a pas été la seule société à faire preuve d’humour. Burger King a aussi surfé sur l’occasion mais d’une manière plus inoffensive: l’entreprise a emballé les commandes à emporter dans des sacs au logo de McDonald's. Une surprise pour les consommateurs de plusieurs villes françaises, notamment Paris, Toulouse, Nice, selon La Dépêche.

Dans le sac était écrit: «On vous a bien eu! Bon appétit et bon 1er avril».

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Tags:
restauration rapide, Burger King, Deliveroo, poissons d'avril
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook