Insolite
URL courte
Par
91391
S'abonner

Une fuite de gaz a provoqué un incendie sous les eaux du golfe du Mexique aux abords d'une installation du groupe pétrolier mexicain Pemex. Le chef du régulateur mexicain de la sécurité pétrolière ASEA a réfuté tout déversement par le groupe qui se classe toutefois parmi les 10 plus grands pollueurs mondiaux.

Un gigantesque anneau de flammes a surgi vendredi 2 juillet à la surface de la mer dans le golfe du Mexique.

​L'incendie, à l'ouest de la péninsule du Yucatan, s’est déclenché vers 5h15, heure locale, à cause d’une fuite sur un pipeline sous-marin, a indiqué sur Twitter Pemex, une entreprise mexicaine chargée de l'exploitation du pétrole.

Il a fallu plus de cinq heures pour l’éteindre complètement. Les employés de l'entreprise ont utilisé de l'azote pour maîtriser le feu, qui ressemblait à de la lave en fusion tourbillonnant sur l'eau.

Selon Pemex, aucun blessé n'a été signalé et la production n'a pas été affectée. Une enquête doit être ouverte pour définir l’origine exacte de l’incendie.

Angel Carrizales, chef du régulateur mexicain de la sécurité pétrolière ASEA, a écrit sur Twitter que l'incident «n'a généré aucun déversement» sans pour autant préciser ce qui brûlait à la surface de l'eau.

Cependant, selon un rapport d'incident de Pemex partagé par l'une des sources de Reuters, les turbomachines des installations de production actives de Ku Maloob Zaap ont été affectées par un orage et de fortes pluies.

L’un des plus grands pollueurs mondiaux

Les préoccupations spécifiques sur de possibles atteintes à l’environnement seraient notamment liées au fait que la compagnie pétrolière mexicaine Pemex fait partie de la liste des 10 plus grands pollueurs mondiaux.

Au total, 20 entreprises sont responsables de 35% des gaz à effet de serre et Pemex est le 9e en raison des travaux d'exploitation du pétrole, du gaz et du carbone qu'il effectue, indique une analyse publiée en décembre 2020 par Richard Heede à partir des données du Climate Accountability Institute.

«Les 20 premières entreprises ont contribué collectivement à 493 milliards de tonnes de dioxyde de carbone et de méthane, principalement de la combustion de leurs produits», a indiqué Richard Heede.

Le texte détaille que la compagnie pétrolière mexicaine a émis 23.025 millions de tonnes de dioxyde de carbone et de méthane, ce qui représente 1,63% du total rejeté dans l'environnement par les entreprises les plus polluantes au cours de la période 1967-2018.

Lire aussi:

«Il y a quelque chose sur votre menton»: Joe Biden pris au dépourvu devant les caméras - images
Les nanocorps pourraient devenir l’arme la plus efficace pour lutter contre le Covid-19, selon une étude
Une météorite explose au-dessus de la Turquie ravagée par les incendies – vidéos
Tags:
Pemex, gaz, golfe du Mexique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook