Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Affaire Litvinenko: l'Allemagne remet des pièces du dossier à la Russie

    International
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 11
    S'abonner
    MOSCOU, 24 juillet - RIA Novosti. La police allemande a remis des pièces du dossier concernant le meurtre de l'ex-officier du Service fédéral de Sécurité russe (FSB) Alexandre Litvinenko et la tentative de meurtre de son associé et ami Dmitri Kovtoun à la Russie, a annoncé jeudi le porte-parole du Comité d'enquête auprès du Parquet russe Vladimir Markine.

    "Disposés à coopérer avec la Russie, les organes compétents allemands ont remis à une délégation russe une partie du dossier présentant un certain intérêt pour les enquêteurs chargés du meurtre de M. Litvinenko ", a indiqué M. Markine avant de préciser que la remise des documents avait eu lieu en juillet en Allemagne et qu'ils avaient ensuite été transférés pour traduction au département de coopération juridique internationale du Comité d'enquête.

    Les enquêteurs russes avaient demandé à l'Allemagne de leur envoyer des documents le 27 décembre 2006, un mois après la mort suspecte d'Alexandre Litvinenko à Londres. Le 13 juillet dernier, des experts du Comité d'enquête russe se sont rendus à Hambourg afin de convaincre la police et le parquet allemands de leur délivrer les documents requis, a rappelé M. Markine.

    Alexandre Litvinenko, un ex-officier du FSB naturalisé en Grande-Bretagne en octobre 2006, est décédé un mois plus tard. Il aurait été empoisonné au polonium-210, une substance hautement radioactive, selon les autorités britanniques qui n'ont jusqu'à présent pas publié les résultats de l'autopsie. La Grande-Bretagne impute la responsabilité du meurtre à l'homme d'affaires russe Andreï Lougovoï (aujourd'hui député à la Douma (chambre basse du parlement russe)) et demande son extradition. La Russie a refusé, conformément à la Constitution qui exclut l'extradition de citoyens russes.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik