International
URL courte
0 61
S'abonner

Les missions diplomatiques étrangères se retirent du Yémen au bord de l’effondrement.

L'ambassade émiratie suspend son travail dans la capitale yéménite Sanaa, annonce samedi le ministère des Affaires étrangères des Emirats arabes unis.

Selon l'agence WAM, la décision du gouvernement émirati de fermer l'ambassade au Yémen et d'en évacuer le personnel a été dicté par des raisons de sécurité.

Plusieurs pays occidentaux, dont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la France, ont annoncé la fermeture de leurs ambassades à Sanaa, et prié leurs ressortissants à éviter de se rendre dans ce pays, ou de le quitter s'ils s'y retrouvent.

On a appris auparavant que l'ambassade russe au Yémen avait pris des mesures de sécurité supplémentaire en raison d'une dégradation brutale de la situation dans ce pays. Par ailleurs, le ministère russe des Affaires étrangères a réitéré sa recommandation pour les ressortissants russes de s'abstenir de tout voyage au Yémen.

Intervenant devant le Conseil de sécurité des Nations unies,  le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon a appelé à agir vite pour éviter que le Yémen ne plonge dans le chaos.

"Nous assistons à l’effondrement du Yémen", a-t-il prévenu.

Le Yémen fait face à de multiples défis, une crise politique dangereuse prévaut dans la capitale Sanaa, les attaques d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) s'intensifient et les affrontements entre ses forces et les Houthis se multiplient. Les milices chiites d'Ansarallah, qui ont renforcé leur mainmise sur la capitale Sanaa, notamment après avoir contraint le président Abd Rabo Mansour Hadi et son premier ministre à soumettre leurs démissions fin janvier, ont annoncé la dissolution du parlement yéménite et l'installation de nouvelles instances dirigeantes.

Les manifestations antigouvernementales ont commencé dans le pays à la mi-août 2014. Un mois plus tard elles ont dégénéré en affrontements avec les forces de sécurité.

Lire aussi:

Un dirigeant d'Al-Qaïda qui avait menacé la France tué au Yémen
Yémen: le gouvernement présente sa démission
Yémen: les combattants chiites s'emparent du palais présidentiel
Yémen: affrontements entre armée et rebelles à Sanaa
Tags:
ambassade, Sanaa, Émirats Arabes Unis, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook