Ecoutez Radio Sputnik
    Un chasseur Rafale se prépare à atterrir à la base aérienne, Saint-Dizier le 13 février 2015.

    Rafale: l'Inde pourrait renoncer en raison d'un prix trop élevé

    © REUTERS / Charles Platiau
    International
    URL courte
    0 3711

    New Delhi pourrait renoncer à l’achat des Rafale français

    L'Inde pourrait renoncer à acheter les chasseurs français Rafale en raison de leur prix élevé, annonce lundi le quotidien indien Business Standard se référant à ses sources au sein du ministère de la Défense.

    "Le ministère de la Défense, en examinant le projet préliminaire de Dassault, a estimé à tort que les Rafale étaient l'option la moins chère (par rapport à leurs concurrents lors d'un appel d'offres de 2012, ndlr). A présent, alors que nous avons obtenu au bout de trois ans des chiffres définitifs de la part des Français, il s'est avéré que l'Inde devrait payer beaucoup plus que prévu initialement", a indiqué un interlocuteur du quotidien.

    Selon les médias indiens, New Delhi envisage de renoncer à l'acquisition de 126 Rafale qui ont remporté l'appel d'offres en 2012, et pourrait acheter à leur place des Sukhoï Su-30MKI.

    Parmi les raisons qui ont poussé le ministère de la Défense à revenir sur sa décision figure l'augmentation du prix du contrat et le refus de Paris de transmettre les technologies à la partie indienne.

    En janvier dernier, les autorités indiennes ont demandé à la France de régler toutes les questions en suspens avant la visite du premier ministre Narendra Modi à Paris prévue en avril prochain.

    Lire aussi:

    Rafale: l'Inde demande à la France de définir sa position d'ici avril
    Armement: l'Inde dément rechercher une alternative aux Rafale
    Mistral: le prestige ébranlé de la France comme exportateur d'armes (médias)
    Rafale: l'Inde a tout intérêt à acheter les chasseurs russes (expert)
    Tags:
    Rafale, Inde, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik