International
URL courte
0 1524
S'abonner

Le contrat avec l'Egypte, d'un montant de 5,2 milliards d'euros, porte sur la vente de 24 Rafale, d'une frégate multi-missions FREMM et de missiles à courte et moyenne portée.

La France et l'Egypte ont signé lundi le premier contrat de vente à l'exportation de l'avion de combat Rafale dans le cadre d'une visite du ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian au Caire.

Le contrat avec l'Egypte, d'un montant de 5,2 milliards d'euros, porte sur la vente de 24 Rafale fabriqués par Dassault Aviation, d'une frégate multi-missions FREMM du groupe naval DCNS ainsi que de missiles à courte et moyenne portée conçus par MBDA.

Selon M.Le Drian, qui est arrivé lundi au Caire, il s'agit d'un "contrat exceptionnel pour notre industrie de défense qui valorise le Rafale (…) un avion très performant (…) et d'un bon contrat pour DCNS".

Le PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier, le patron de DCNS Hervé Guillou, et le PDG de MBDA Antoine Bouvier accompagnent M.Le Drian dans la capitale égyptienne.

Lire aussi:

Rafale: l'Inde pourrait renoncer en raison d'un prix trop élevé
Rafale: l'Inde pourrait renoncer au profit des Su-30 russes
Armement: l'Inde dément rechercher une alternative aux Rafale
Rafale: l'Inde demande à la France de définir sa position d'ici avril
Tags:
FREMM, Rafale, Jean-Yves Le Drian, Le Caire, Egypte, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook