International
URL courte
0 90
S'abonner

Du coté des militaires, on déplore cinq morts.

Les militaires camerounais ont éliminé 86 combattants du groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le nord du pays, rapportent mardi les médias occidentaux.

Une série d'accrochages entre militaires et extrémistes s'est produite lundi dans la région camerounaise de Waza, frontalière avec le Nigeria. Selon un porte-parole du ministère camerounais de la Défense, cinq membres des forces armées ont trouvé la mort dans les combats.

L'armée camerounaise a également récupéré un véhicule blindé de Boko Haram et endommagé un autre.

Plus de 2.000 soldats camerounais ont été déployés dans le nord du pays début août 2014 pour stopper les infiltrations de combattants de Boko Haram. L'armée camerounaise traque sur son territoire toute personne soupçonnée d'appartenir au groupe islamiste.

Le groupe Boko Haram a revendiqué des dizaines d'attentats terroristes et d'enlèvements massifs. Depuis 2009, les attaques de Boko Haram, qui lutte pour une application stricte de la charia au Nigeria, ont fait plus de 13.000 morts.

Lire aussi:

Hollande: Pas de militaires français pour lutter contre Boko Haram
L’Afrique engage une guerre contre Boko Haram
Cameroun: nouvel enlèvement de masse par Boko Haram (médias)
Cameroun: l'armée démantèle un camp d'instruction de Boko Haram
Tags:
Boko Haram, Waza, Cameroun
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook