International
URL courte
Durcissement des relations entre Londres et Moscou (66)
0 688
S'abonner

Selon le premier ministre britannique David Cameron, la Grande-Bretagne a adopté un programme de soutien à l'Ukraine, à la Géorgie, à la Moldavie, à la Serbie et à la Bosnie-Herzégovine.

La Grande-Bretagne envisage de financer les réformes politiques, économiques et sociales en Europe de l'Est dans le cadre de son nouveau programme destiné à contrer la politique de Moscou.

Le programme dont l'adoption a été annoncée jeudi par le premier ministre britannique David Cameron lors du sommet de l'UE, prévoit la création d'un fonds de 27,7 millions d'euros chargé de financer les réformes des secteurs énergétique, bancaire, financier, fiscal et d'aider les médias indépendants dans les pays comme l'Ukraine, la Géorgie, la Moldavie, la Serbie et la Bosnie-Herzégovine.

Le fonds pour la bonne gouvernance, qui luttera également contre la corruption, pourrait être "élargi à d'autres pays". Il reprend le principe du fonds du savoir-faire créé par le gouvernement de Margaret Thatcher afin d'accompagner les anciens pays du bloc soviétique dont la Pologne, la Hongrie et la Tchécoslovaquie dans leur transition vers l'économie de marché.

Selon M.Cameron, la présence de partenaires forts aux frontières européennes est nécessaire pour garantir la sécurité de la Grande-Bretagne et la prospérité de l'ensemble de l'Europe.

Dossier:
Durcissement des relations entre Londres et Moscou (66)

Lire aussi:

Ukraine: le G7 exhorte Kiev à mener des réformes économiques
Réformes en Ukraine: une grande ambition, à confirmer
Ukraine/réforme constitutionnelle: Kiev refuse de négocier avec les régions
Tags:
David Cameron, Bosnie-Herzégovine, Moldavie, Royaume-Uni, Serbie, Europe, Géorgie, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook