International
URL courte
0 225
S'abonner

Un dirigeant du ministère de la Défense a reconnu que le Pentagone a perdu toutes les traces de l'aide militaire livrée à Sanaa.

Le Pentagone ignore le sort de l'aide militaire américaine de 500 millions de dollars accordée au Yémen et craint que ces armes et matériels de guerre puissent se retrouver entre les mains des terroristes d'Al-Qaïda ou des insurgés bénéficiant du soutien iranien. 

Selon le journal Washington Post, un dirigeant du ministère de la Défense ayant requis l'anonymat a déclaré qu'il n'y avait pas de preuves formelles attestant que les armes et matériels américains ont été pillés ou confisqués au Yémen. Toutefois il a reconnu que le Pentagone a perdu toutes les traces de l'aide militaire livrée à Sanaa. 

Ces dernières semaines, les membres du Congrès américain organisent des rencontres à huis clos avec les représentants du ministère américain de la Défense en vue de déterminer le sort de l'aide militaire accordée au Yémen. "Il faut reconnaître que les armes américaines ont disparu", a indiqué un membre du Congrès ayant requis l'anonymat. 

La situation ne cesse de se déteriorer au Yémen après la ferméture en février de l'ambassade américaine à Sanaa et le départ de la plupart des conseillers militaires américains. 

Le Yémen est au bord de la scission et le ministère de la Défense du pays est incapable de localiser des armes d'infanterie, de munitions, d'appareils de vision nocturne, de vedettes, de véhicules et autres matériels livrés par les Etats-Unis.

Lire aussi:

Yémen: Moscou condamne les attaques terroristes contre deux mosquées à Sanaa
Yémen: un avion attaque le palais présidentiel à Aden
Yémen: les Emirats arabes unis ferment leur ambassade
Yémen: attentat-suicide dans une mosquée, des dizaines de victimes
Yémen: la France ferme son ambassade après le Royaume-Uni
Tags:
Pentagone, Sanaa, Yémen, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook