Ecoutez Radio Sputnik
    La capitale Sanaa après une frappe aérienne

    Yémen: l'Onu évacue son personnel de Sanaa

    © REUTERS / Khaled Abdullah
    International
    URL courte
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)
    0 220
    S'abonner

    La capitale yéménite est depuis jeudi la cible de frappes aériennes d'une coalition internationale dirigée par Riyad, qui lutte contre les rebelles houthis.

    L'Onu a décidé d'évacuer son personnel de Sanaa suite à plusieurs raids aériens contre les positions des rebelles Houthis dans la capitale yéménite effectués par la coalition internationale dirigée par l'Arabie saoudite, ont rapporté les médias internationaux.

    "L'Onu évacue son personnel de Sanaa pour des raisons de sécurité", a indiqué l'agence Reuters.

    Une coalition de cinq monarchies du Golfe dirigée par Riyad mène depuis jeudi une opération militaire contre les rebelles chiites houthis qui contrôlent la plus grande partie du territoire yéménite. Baptisée Tempête de fermeté, l'opération engage les militaires de l'Arabie saoudite, du Bahreïn, des Emirats arabes unis, du Koweït et du Qatar. L'Egypte, le Maroc, la Jordanie, et le Pakistan ont aussi souhaité participer à l'opération. L'opération a débuté quelques jours après quatre attentats qui ont fait au moins 150 morts et plus de 350 blessés dans deux mosquées de Sanaa.

    L'aviation de la coalition, qui compte environ 190 avions, a frappé vendredi les positions des houthis près de l'aéroport international de Sanaa et plusieurs sites militaires.

    Dossier:
    Opération militaire au Yémen (2015) (122)

    Lire aussi:

    Lavrov: les doubles standards US évidents au Yémen et en Ukraine
    L'intervention saoudienne ne pourra pas calmer le Yémen
    Yémen: Erdogan accuse l'Iran de vouloir dominer la région
    Yémen: les rebelles s’emparent de documents secrets de la CIA
    Yémen: l'instabilité du pays pénalise les Etats-Unis
    Tags:
    ONU, Sanaa, Yémen
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik