International
URL courte
Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)
1514
S'abonner

Une base permanente de l'Otan en République tchèque n'accroîtrait pas la sécurité de la République, selon un haut responsable militaire tchèque.

La République tchèque n'a pas besoin d'une base permanente de l'Otan car elle ne contribuerait pas à accroître la sécurité du pays, a déclaré mardi aux journalistes le chef de l’état-major général des forces armées de la République tchèque, le général Petr Pavel.

Le char US M1A1 Abrams (Archives)
Joseph A. Lambach, U.S. Marine Corps/ Wikipedia
"Le déploiement d'une base permanente de l'Otan sur le territoire tchèque n'accroîtrait pas la sécurité de la République. La force de l'Alliance ne réside d’ailleurs pas dans ces bases. Je crois plutôt dans les systèmes mobiles. Il vaut mieux avoir des forces mobiles et flexibles, capables de se trouver n'importe où au lieu d'être déployés dans des bases permanentes", a indiqué le général.

Il a ajouté que la présence de militaires tchèques au sein des forces de réaction rapide de l'Otan constituait un signal indiquant aux alliés que la République était prête à leur prêter main forte en cas de besoin.

En septembre 2014, les chefs d’état-major de la défense des 28 pays de l’OTAN ont élu le général d’armée Petr Pavel, chef de l’état-major général des forces armées de la République tchèque, en tant que prochain président du Comité militaire de l’OTAN. Il devrait entamer son mandat, qui durera normalement trois ans, au début de juin 2015, lorsqu’il succédera au président actuel, le général d’armée Knud Bartels.

Dossier:
Renforcement de la présence de l'Otan en Europe (296)

Lire aussi:

Prague veut coopérer avec Moscou, mais doit se plier aux décisions de l'UE
Von der Leyen à nouveau au centre d’un malaise diplomatique après une «insulte» au Président ukrainien
Les États-Unis imposent de nouvelles sanctions à la Russie
Tags:
OTAN, Petr Pavel, République tchèque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook