Ecoutez Radio Sputnik
    Artéfacts découverts à Chogha Mish

    L'Iran récupère ses biens culturels retenus par les Etats-Unis depuis 1964

    © Wikipedia/ Nightryder84
    International
    URL courte
    0 1902353

    Il s'agit des objets vieux de 5.500 ans qui se trouvaient à l'intérieur des boules d'argile découvertes à Chogha Mish, dans la province iranienne de Khûzistân (ouest).

    Téhéran a remporté un procès long de 35 ans contre l'Université de Chicago qui refusait de rendre des artéfacts du site protohistorique iranien de Chogha Mish au Musée national d'Iran, a rapporté la chaîne de télévision iranienne Press TV.

    Il s'agit des objets vieux de 5.500 ans qui se trouvaient à l'intérieur des boules d'argile découvertes lors des fouilles archéologiques à Chogha Mish, dans la province iranienne de Khûzistân (ouest). 

    Selon le professeur d'archéologie de l'Université de Chicago Christopher Woods, les boules d'argile scellées de Chogha Mish représentent la première "base de données" au monde. Les boules creuses contiennent des jetons d'argile. Les chercheurs estiment que ce sont les premiers instruments de comptabilité qui servaient à contrôler les flux de marchandises et la main d'œuvre.

    L'Université de Chicago a loué les artéfacts le 1er avril 1964 pour une période de trois ans. Toutefois, les Américains ont refusé de rendre les reliques. Téhéran a déposé une plainte après la révolution de 1979. Selon Press TV, "une bataille de 35 ans opposant le gouvernement iranien au ministère américain de la Justice s'est terminée par la victoire de l'Iran".

    Chogha Mish est un site archéologique datant de la période protohistorique, ses périodes d'occupation s'étendent du VIIe au IVe millénaire av. J.‑C.

    Lire aussi:

    Archéologie: un temple de la déesse Mout mis à jour en Egypte
    Baltique: les archéologues étudient un navire naufragé du XIXe siècle
    Trois sites archéologiques vieux de 40.000 ans découverts en Mongolie
    Archéologie: une ville souterraine découverte en Egypte (journal)
    Tags:
    archéologie, Khuzistan, Chogha Mish, Iran, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik