International
URL courte
La Russie, pays hôte du Mondial 2018 (144)
11652
S'abonner

Le président de l'UEFA Michel Platini ne soutient pas le président de la Fédération anglaise de football Greg Dyke, qui a proposé lundi de boycotter la Coupe du monde 2018 en Russie, rapporte le quotidien britannique The Telegraph.

Après le scandale de corruption à la FIFA et la réélection de Joseph Blatter pour un cinquième mandat, l'Angleterre s'était déclarée prête à boycotter le Mondial de 2018 si l'UEFA soutenait l'initiative.

Michel Platini s'est également prononcé contre la proposition du membre du comité exécutif de l'UEFA Allan Hansen qui avait appelé à ce que l'UEFA quitte la FIFA.

Cependant, il n'est pas exclu que М.Platini suive l'exemple du vice-président de la Fédération anglaise David Gill et se retire du Comité exécutif de la FIFA en raison des scandales de corruption qui ont récemment éclaboussé l'organisation.

La Commission européenne refuse elle aussi d'appeler au boycott du Mondial 2018 prévu en Russie, a déclaré lundi la porte-parole de la Commission en charge du Sport Nathalie Vandystadt.

"Ce n'est pas une option sur la table", a assuré Mme Vandystadt lors d'un point de presse à Bruxelles.

La Commission européenne a appelé lundi à une réforme rapide de la Fédération internationale ébranlée par un scandale de corruption, car "des millions de fans à travers le monde méritent mieux. La corruption n'a pas sa place dans le sport, la FIFA a eu assez de temps et d'occasions pour se réformer. Il est temps de changer", a estimé Mme Vandystadt.

La police suisse a arrêté la semaine dernière plusieurs hauts responsables de la FIFA soupçonnés de corruption et d'enrichissement illicite, notamment en relation avec les droits audiovisuels et l'attribution des coupes du monde de 2018 et 2022.

Dossier:
La Russie, pays hôte du Mondial 2018 (144)

Lire aussi:

Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
Vêtue d’un t-shirt Charlie Hebdo, une ex-musulmane se fait poignarder en plein centre de Londres
Tags:
UEFA, FIA, Michel Platini, Joseph Blatter
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook