International
URL courte
3115
S'abonner

Le parquet néerlandais a envoyé une mission d’investigation en Ukraine qui a pour but d’enquêter sur le crash du MH17 de la Malaysia Airlines. La mission comprend des experts des services de maintien de l’ordre et du ministère de la Défense.

Le parquet des Pays-Bas a envoyé une mission d'investigation dans l'est de l'Ukraine, dans le cadre de l'enquête pénale sur le crash du Boeing MH17 en juillet 2014, selon le service de presse du parquet.

La mission comprend des spécialistes des services de maintien de l'ordre ainsi que du ministère de la Défense. La mission de l'OSCE en Ukraine assistera les experts néerlandais dans leur investigation.

« L'objectif principal de la mission est de réunir des preuves afin de confirmer ou de démentir les scénarios actuels de la tragédie», a précisé le parquet. Les spécialistes néerlandais envisagent de passer près de deux semaines en Ukraine.

La mission de recherche internationale a fini son travail dans ce pays il y a quelques semaines. Son but était de rechercher des restes humains, des effets personnels et des débris d'avion, afin de les ramener aux Pays-Bas pour y poursuivre l'enquête sur la catastrophe.

Selon les ingénieurs de la société publique russe d'armement Almaz-Antey, qui construit notamment les systèmes antiaériens Bouk, la catastrophe du Boeing 777 de la Malaysia Airlines en Ukraine a été provoquée par un missile guidé. Le plus probable est que le projectile soit un missile Bouk 9М38-М1. Ce modèle, utilisé par l'armée ukrainienne, aurait été tiré depuis un territoire alors contrôlé par les militaires ukrainiens.

Le Boeing de la Malaysia Airlines, qui assurait la liaison entre Amsterdam et Kuala Lumpur, s'est écrasé le 17 juillet dernier dans l'est de l'Ukraine avec 298 personnes à son bord, dont les deux tiers étaient néerlandais.

Lire aussi:

Crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en Ukraine
Le nombre de décès le plus élevé depuis avril et les nouveaux cas en baisse en 24h en France
«Nous sommes libres de décapiter»: des milliers de messages de bots envahissent des sites français
Le ministre français du Commerce commente l'appel d'Erdogan à boycotter les produits français
Tags:
MH17, crash d'avion
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook