International
URL courte
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
11548
S'abonner

Jusqu'à 150.000 Hongrois ethniques résident aujourd'hui en Transcarpatie, dans l'ouest de l'Ukraine.

Budapest suit attentivement l'évolution de la situation dans la région ukrainienne de Transcarpatie frontalière avec la Hongrie, a déclaré le chef du cabinet du premier ministre hongrois Janos Lazar.

Selon le responsable, la Hongrie est disposée à accueillir ses ressortissants résidant en Transcarpatie si la situation s'aggrave davantage à Moukatchevo, théâtre de confrontation entre les autorités locales et les ultranationalistes de Pravy Sektor (Secteur droit).

"Si les Hongrois se voient persécutés en Transcarpatie et s'ils sont contraints de fuir, nous les aiderons et les accueillerons tous", a promis M.Lazar.

Dans le même temps, Budapest développe actuellement des programmes de soutien adressés aux Hongrois ukrainiens.

Auparavant, les médias ont rapporté que la Hongrie avait renforcé la protection de sa frontière ukrainienne suite aux affrontements meurtriers à Moukatchevo.

Le 11 juillet dernier, des militants de Pravy Sektor ont provoqué un échange de tirs avec les policiers et gardes du corps d'un député à Moukatchevo, non loin de la frontière avec la Hongrie et la Slovaquie. Selon le parquet local, la fusillade a fait trois morts et 11 blessés. Pravy Sektor a expliqué ses actions par la lutte contre la contrebande. Le parquet a qualifié la fusillade d'attentat terroriste.

Kiev a réagi à l'incident en lançant une opération spéciale contre les combattants de Pravy Sektor dans la région. Le groupe nationaliste a ensuite organisé des actions de protestation dans plusieurs villes ukrainiennes dont Kiev, Lvov, Ivano-Frankovsk, Kharkov, Dniepropetrovsk et Tchernovtsy.

Dossier:
Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

Lire aussi:

Pravy Sektor: Porochenko doit démissionner
Ukraine: 2 combattants de Pravy Sektor tués à Moukatchevo
Ukraine: le Pravy Sektor à Moukatchevo et à Kiev
Tags:
tensions, contrebande, frontière, terrorisme, Secteur droit, Janos Lazar, Moukatchevo, Transcarpatie, Hongrie, Ukraine, émeutes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook