International
URL courte
219
S'abonner

L'assassinat du lion Cecil par un dentiste américain a attiré l’attention sur la situation de ces félins.

Les os de lion sont exportés en quantités croissantes depuis 2008, selon des recherches communes menées par l’Université Witwatersrand (Johannesburg) et l’Université d’Oxford.

La vente d'os de lion à destination de l'Asie, en particulier vers le Laos et le Vietnam, prospère en Afrique du sud. La raison de l’augmentation des ventes est la disparition progressive des tigres asiatiques, dont les os sont utilisés par les adeptes de la médecine traditionnelle pour faire des "philtres d'amour".

En 2008, 50 squelettes de félins ont été exportés d’Afrique du sud, tandis qu’en 2011 ce nombre est passé à 573. La vente d'un squelette rapporte entre 1.260 et 1.560 dollars, voire 2.100 dollars s'il comporte le crâne, indique un rapport réalisé par les ONG spécialisées.

Il faut préciser que les lions dont les os sont vendus en Afrique du sud sont élevés en captivité. Cependant, en Afrique de l’est et de l’ouest, ces animaux sont en voie de disparition dans la nature. Selon différentes statistiques, la population de lions a diminué de 50% au cours des trente dernières années, et ils ne seraient plus que 20.000 à 32.000 dans les pays africains.

Lire aussi:

Un lion pris soudainement au piège
Un lion se repose dans un arbre
Un lion ouvre la porte d'une voiture
Tags:
lions, Afrique du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik