Ecoutez Radio Sputnik
    Platini, candidat à la présidence de la FIFA

    FIFA: Platini et le "squelette dans le placard"

    © RIA Novosti . Alexei Kudenko
    International
    URL courte
    2306
    S'abonner

    La Fédération internationale de football (FIFA) va enquêter sur la diffusion anonyme d’un dossier critiquant le président de l'Union des associations européennes de football (UEFA) Michel Platini.

    Dimanche, le journal allemand Die Welt a annoncé qu’un dossier intitulé "Platini: un squelette dans le placard" avait été transmis à de nombreuses rédactions européennes. Le document, envoyé de manière anonyme, proviendrait du quartier général de la FIFA et pourrait dresser un portrait peu flatteur de Michel Platini.

    L'UEFA a jugé l'affaire suffisamment grave pour adresser une lettre de protestation à la FIFA avec copie à Domenico Scala, président du comité d'audit et de conformité de l'instance mondiale, et à Cornel Borbély, président de la chambre d'instruction de la commission d'éthique.

    Le secrétaire général de la FIFA, Jérôme Valcke, a accusé réception de la protestation et a assuré que la FIFA lancerait une enquête sur l’affaire.

    Michel Platini, est officiellement candidat à la présidence de la fédération.
    Le président en partance Joseph Blatter, réélu pour un cinquième mandat en mai dernier, a annoncé sa démission quatre jours plus tard, à la suite de l'arrestation de sept hauts responsables de la FIFA en Suisse. La date de la prochaine élection du président de la FIFA, prévue pour le 26 février prochain, a été fixée lors de la réunion du Comité exécutif de l'instance internationale le 20 juillet.

    Lire aussi:

    FIFA: Platini avancera sa candidature à la présidence d'ici deux jours
    Présidence de la FIFA: Michel Platini favori des bookmakers
    FIFA: Blatter humilié par un humoriste en pleine conférence de presse
    Corruption à la FIFA: la Suisse extrade un responsable vers les Etats-Unis
    Tags:
    UEFA, FIFA, Cornel Borbély, Domenico Scala, Jérôme Valcke, Joseph Blatter, Michel Platini
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik