Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants en Europe

    Belgique: trop de migrants pour 82% des habitants du pays

    © REUTERS / Stefanie Loos
    International
    URL courte
    Crise migratoire (789)
    25433
    S'abonner

    Selon un sondage, 69,9% des Belges estiment que l'afflux des réfugiés menace leur bien-être.

    La plupart des Belges (81,8%) estiment que leur pays ne devrait pas accueillir de nouveaux migrants, selon un sondage réalisé pour la chaîne de télévision et radio RTL et le journal La Dernière Heure.

    69,9% des personnes interrogées estiment que l'afflux des nouveaux demandeurs d'asile est une menace pour leur bien-être. 74,3% des sondés préconisent une action aux frontières et des contrôles plus sévères pour contrôler la crise migratoire.

    Le sondage a été réalisé par le bureau d'étude iVOX les 26 et 27 août derniers auprès de 2.000 personnes âgées de 18 à 79 ans. La marge d'erreur est de 2,1 %.

    Selon les données officielles, plus de 12.000 migrants ont effectué des demandes d'asile en Belgique de janvier à juillet 2015. 66% de ces personnes sont des réfugiés de Syrie, d'Irak et d'Afghanistan. Le plus grand nombre de demandes d'asile a été enregistré en mai, juin et juillet.

    En 2014, les autorités belges ont enregistré plus de 17.000 demandes d'asile.

    Les centres d'accueil des réfugiés du pays destinés à héberger 16.200 personnes, sont pleins. Dans ce contexte, le secrétaire d'Etat à l'Asile et à la migration Theo Francken a proposé de créer d'urgence de nouveaux centres d'accueil pour 2.500 personnes dans des casernes.

    Dossier:
    Crise migratoire (789)

    Lire aussi:

    Crise migratoire: des "tendances fascisantes" dans la société tchèque
    Crise migratoire: "l'Allemagne ne peut pas accepter de réfugiés indéfiniment"
    Commissaire européen: l'UE fait face à une crise migratoire sans précédent
    Europe: 2,4 mds EUR pour faire face à la crise migratoire
    Tags:
    crise migratoire, migrants, migration, sondage, Theo Francken, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik