Ecoutez Radio Sputnik
    Heurts à Kiev

    Heurts à Kiev: Porochenko promet de punir les responsables

    © REUTERS/ Valentyn Ogirenko
    International
    URL courte
    11526

    Le président ukrainien a promis une punition sévère pour les organisateurs des troubles qui avaient fait un mort et une centaine de blessés devant la Rada suprême lundi.

    Les heurts devant le Parlement ukrainien
    © REUTERS/ Valentyn Ogirenko TPX IMAGES OF THE DAY
    Les heurts se sont produits lorsque les parlementaires examinaient un projet de réforme constitutionnelle prévoyant d'accorder plus d'autonomie aux administrations locales. Les opposants à cette initiative, qui s'inscrit selon Kiev dans le cadre du règlement du conflit dans le Donbass, ont tenté de faire irruption dans le bâtiment parlementaire, mais ont été repoussés par les policiers.

    Par la suite, une grenade a été jetée sur les forces de l’ordre assurant la sécurité des lieux. La déflagration a tué un membre de la Garde nationale ukrainienne, tandis que des dizaines de personnes ont été blessées, dont plusieurs grièvement.

    Le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov a par la suite directement accusé le chef de file du parti nationaliste Svoboda (Liberté) Oleg Tiagnibok d'être derrière les troubles.

    Les protestations n'ont pas empêché les députés de Rada d'adopter le document en question en première lecture. Dans son allocution à la nation suivant les troubles de Kiev, Piotr Porochenko a défendu le projet de réforme constitutionnelle tout en soulignant qu'il avait délibérément accepté de limiter ses pouvoirs présidentiels et d’octroyer des fonctions supplémentaires aux autorités régionales.

    Selon lui, si les députés avaient rejeté le projet de réforme, la "coalition internationale pro-ukrainienne" risquait de se désintégrer. Dans le même temps, M.Porochenko a reconnu que les insurgés du Donbass étaient "mécontents" du fait que les amendements à la constitution ukrainienne n'avaient pas été faits de concert avec eux.

    Lire aussi:

    Ukraine: explosion devant le parlement à Kiev, des dizaines de blessés
    Ukraine: pas de statut spécial pour le Donbass dans la Constitution
    Ukraine/réforme constitutionnelle: Kiev refuse de négocier avec les régions
    Tags:
    réformes, autonomie, constitution, émeutes, manifestation, victimes, protestations, Svoboda, Garde nationale de l'Ukraine, Rada suprême, Oleg Tiagnibok, Arsen Avakov, Piotr Porochenko, Kiev, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik