International
URL courte
Crise migratoire (789)
6122
S'abonner

Les 28 Etats membres de l'UE, réunis lundi à Bruxelles, ne sont pas parvenus à un accord unanime sur la répartition de 120.000 réfugiés supplémentaires pour faire face à l'afflux de demandeurs d'asile.

"Une grande majorité d'Etats se sont engagés sur le principe d'une relocalisation (des 120.000 réfugiés), mais tout le monde n'est pas pour l'instant à bord", a reconnu le ministre luxembourgeois des Affaires étrangères Jean Asselborn, qui a présidé un conseil extraordinaire des ministres de l'Intérieur de l'UE.

"Nous n'avons pas eu l'accord que nous voulions" sur ce point, a admis de son côté le commissaire à l'Immigration, Dimitris Avramopoulos, lors d'une conférence de presse commune, à l'issue de débats qu'il a qualifiés de parfois "enflammés" entre Etats, rapporte l'AFP.

Les participants ont, comme prévu, validé lundi la décision de se répartir l'accueil de quelque 40.000 réfugiés en deux ans, conformément à ce qu'ils avaient convenu fin juillet (même s'ils n'ont pour l'heure fixé la destination précise dans l'UE que de quelque 32.000 personnes).

Mais ils ont échoué à dégager un consensus sur une nouvelle proposition de la Commission européenne qui leur avait demandé la semaine dernière de "relocaliser" 120.000 réfugiés de plus, se trouvant actuellement en Italie, en Grèce et en Hongrie, avec des quotas contraignants.

Sur ce point, "la discussion doit se poursuivre", a expliqué le ministre français de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, soulignant qu'"un certain nombre de pays ne veulent pas adhérer à ce processus de solidarité", en citant "notamment les pays du groupe de Visegrad".

Les ministres de l'Intérieur de l'UE doivent se revoir le 8 et 9 octobre à Luxembourg, pour un nouveau conseil au cours duquel sera rediscutée la répartition des réfugiés, mais il n'est pas exclu qu'une rencontre soit organisée avant cette date.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

UE: les Vingt-Huit s'accordent sur la répartition de 40.000 migrants
Caricatures du petit Aylan: Charlie Hebdo menacé de poursuites judiciaires
Les principaux chiffres de la crise migratoire en Europe
Alexandre Benalla hospitalisé à Paris
Tags:
migrants, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook