Ecoutez Radio Sputnik
    Migrants

    Crise des migrants: Béziers et Ménard au centre de la polémique

    © REUTERS / Marko Djurica
    International
    URL courte
    16572
    S'abonner

    La crise migratoire actuelle, par laquelle la France est déjà gravement touchée, continue d'alimenter la polémique sur l’attitude envers les migrants et les solutions à apporter pour résoudre les problèmes. Journal de Béziers et le maire de cette ville Robert Ménard y participent activement.

    Le Journal de Béziers a publié un cliché d'un photographe de l'AFP, pris en juin en Macédoine, qui montre des hommes, des femmes et des enfants s'apprêtant à monter dans un train. Mais le journal avait également ajouté des affichettes "Béziers 3.865 km" et "Scolarité gratuite, hébergement et allocation pour tous!" Le titre était le suivant: "Ils arrivent, le dossier des demandeurs d'asile à Béziers".

    Le photomontage a provoqué une réaction de l'AFP. Suite à cette publication, l'agence d'information a assigné mardi dernier en justice la ville de Béziers, comme éditeur, et son maire Robert Ménard, comme directeur de la publication du journal.

    M.Ménard a évoqué cette histoire de publication, et plus globalement la crise migratoire actuelle, dans un entretien pour Sputnik.

    Selon lui, la réaction de l'AFP envers la publication dans le Journal de Béziers est de nature politique. M.Ménard estime que si c'était "un montage à la gloire des migrants", l'AFP n'aurait rien vu.

    "Il y a des dizaines de photos dans les journaux qui font objet de montages, et l'AFP ne dit jamais rien, et d'autres agences ne disent jamais rien", a-t-il précisé.

    En réponse à la question lui demandant d'expliquer cette critique contre lui, M.Ménard a dit: "Parce qu'une fois de plus, il y a un écart incroyable entre la classe politique et les médias d'un côté, et le peuple d'un autre côté".

    Le maire de Béziers estime qu'en France, il existe une propagande en faveur des migrants, soutenu par les médias. Pourtant, selon lui, la majorité des Français sont contre une vague d'immigration d'une telle importance. Pour prouver cette affirmation, M.Ménard cite les résultats des derniers sondages. Quant à son attitude envers la crise migratoire, il estime qu'il s'agit d'un remplacement préparé de la population en France.

    Le maire est étonné que l'Etat ne trouve pas de logements pour loger les français, mais qu'il en trouve pour les migrants qui arrivent. Selon M.Ménard, 70% des migrants sont des personnes seuls, d'âge adulte. Il se demande pourquoi ils ne restent pas défendre leurs pays d'origine.

    Selon M.Ménard, il existe des solutions à court terme et à long terme pour résoudre la crise migratoire actuelle. Il estime qu'à court terme, il faut fermer les frontières et changer les règles de l'accord de Schengen.

    Lire aussi:

    La crise des migrants a fait de l'Europe un "club d'égoïstes"
    Hongrie: 200.000 migrants entrés dans le pays cette année
    Migrants: la Hongrie a fermé sa frontière
    Migrants/UE: pas d'accord unanime sur la répartition des 120.000 réfugiés
    Tags:
    réfugiés, crise migratoire, migrants, Robert Ménard, Béziers, France, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik