International
URL courte
7324
S'abonner

L'écrivaine chinoise Du Hong, atteinte d'un cancer en phase terminale, a fait cryogénisé son cerveau à sa mort.

En expliquant sa décision, l'intellectuelle a déclaré espérer que les chercheurs parviendraient, dans une cinquantaine d'années, à resusciter les personnes dont le corps a été soumis à la cryoconservation, rapporte GB Times.

Les enfants de l'écrivaine ont dû vendre son appartement pour remplir la dernière volonté de leur mère. Le cerveau de Mme Du a été immergé dans de l'azote liquide à Pékin avant d'être transporté aux Etats-Unis où il sera conservé.

L'opération extrêmement difficile, et qui a coûté 120.000 dollars, a été conduite par la fondation américaine pour le prolongement de la vie Alcor.

Lire aussi:

Scientifiques nippons: lire le cerveau comme un livre ouvert
Un patient chante lors de son opération du cerveau
Des chercheurs ont implanté de faux souvenirs dans le cerveau d'une souris endormie
Les quatre maladies qui risquent de provoquer une forme grave du Covid-19 citées par la science
Tags:
cryoconservation, opération, cerveau, Alcor, Du Hong, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook