Ecoutez Radio Sputnik
    La chancelière allemande Angela Merkel

    Merkel attaquée de toutes parts

    © REUTERS/ Fabrizio Bensch
    International
    URL courte
    44658552

    Afflux de migrants, scandale frappant le groupe Volkswagen, divergences sur les sanctions antirusses: autant de mésaventures auxquelles la chancelière allemande est actuellement confrontée.

    La crise migratoire que l'Allemagne n'arrive pas à maîtriser n'a fait que marquer le début des problèmes pour Angela Merkel, écrit le magazine en ligne Politico.

    Au moment où la crise éclatait en Europe, la chancelière fédérale "se baignait dans les rayons de la gloire" sur fond du désir de Berlin d'accueillir des réfugiés. Des milliers de volontaires se sont empressés de leur prêter assistance, rapporte Politico.

    Mais la réalité a vite fini par s'imposer, et ce, aussi bien en Allemagne qu'à l'étranger. Voyant des dizaines de milliers de migrants se précipiter vers la République fédérale après avoir appris que les portes du pays leur étaient grand-ouvertes, la chancelière a changé d'avis. La décision inattendue de Berlin de durcir les contrôles aux frontières a horrifié les pays voisins.

    Les collectivités régionales allemandes ont déclaré qu'elles manquaient de ressources pour gérer la crise des migrants. Pis encore, les conservateurs au sein du parti de Merkel — l'Union chrétienne-démocrate (CDU) — ont commencé à proposer des mesures contradictoires en vue de maîtriser l'afflux des réfugiés.

    Mais ce n'était là que le début. Peu après, le gouvernement s'est heurté à une série de déboires, dont le scandale Volkswagen, les désaccords parmi les politiques allemands sur les sanctions antirusses et la prise de la forteresse de Kunduz — ancienne base du contingent allemand en Afghanistan — par les talibans.

    "Peu importe que ce soit les réfugiés, Volkswagen ou l'Afghanistan, la chancelière est en train de perdre son revêtement de téflon", constate le magazine.

    "Bref, Berlin est attaqué sur tous les fronts", conclut Politico.

    Cette année, l'Allemagne fait face à un afflux sans précédent de migrants venus de Syrie, de Libye, d'Afghanistan et de pays des Balkans. Le ministre bavarois de l'Intérieur, Joachim Herrmann, a fait savoir que rien qu'en septembre, le pays a accueilli plus de 270.000 réfugiés, soit plus que durant toute l'année 2014. Selon les prévisions officielles, en 2015, le nombre de réfugiés en Allemagne pourrait approcher les 800.000, mais certains experts parlent déjà d'un million de migrants.

    Lire aussi:

    L'Allemagne invitée à accueillir la plupart des réfugiés d'Afrique du Nord
    Réfugiés syriens et irakiens: l'Allemagne pourrait débloquer 50 M EUR (ministre)
    L'Allemagne doit accueillir plus de réfugiés (Martin Schulz)
    Tags:
    migrants, frontière, réfugiés, Angela Merkel, Afghanistan, Libye, Syrie, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik