Ecoutez Radio Sputnik
    Un homme lisant un journal

    Les Français opposés au départ du président syrien

    © Flickr
    International
    URL courte
    Situation en Syrie (2014) (607)
    451172
    S'abonner

    Les pays occidentaux exigent la démission de Bachar el-Assad depuis plusieurs années, pourtant l’opinion selon laquelle la sortie de la crise est impossible sans le président syrien est de plus en plus répandue.

    La majorité des lecteurs du quotidien français Le Figaro se sont prononcés contre la démission de Bachar el-Assad.

    Ainsi, près de 72% de lecteurs ont répondu non à la question du journal "Les puissances mondiales doivent-elles exiger le départ de Bachar el-Assad"? Il est à noter que plus de 21.000 personnes ont participé au sondage.

     Les pays occidentaux exigent la démission de Bachar el-Assad depuis plusieurs années, pourtant l'opinion selon laquelle la sortie de la crise est impossible sans le président syrien est de plus en plus répandue.

    Ainsi, le secrétaire d'Etat des Etats-Unis John Kerry a récemment déclaré que Washington n'insistait plus sur le départ inconditionnel du président syrien, tout en soulignant qu'une "transition progressive" était nécessaire.

    Les divergences sur le sort du président syrien demeurent pourtant. Vendredi, les participants aux négociations de Vienne sur le règlement de la crise en Syrie n'ont pas réussi à s'entendre sur ce sujet, certains pays présents réclamant le départ de Bachar el-Assad, d'autres, comme la Russie, déclarant au contraire qu'il ne revient qu'aux Syriens d'en décider.

     

    Dossier:
    Situation en Syrie (2014) (607)

    Lire aussi:

    Pour Washington, pas de risque de conflit avec la Russie en Syrie
    Washington refuse de coordonner ses actions avec Moscou en Syrie
    La communauté internationale élargit sa campagne anti-EI en Syrie
    Tags:
    Le Figaro, crise syrienne, transition, crise, lutte antiterroriste, politique, négociations, terrorisme, guerre, sondage, Bachar el-Assad, Vienne (Autriche), Proche-Orient, Autriche, Syrie, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik