Ecoutez Radio Sputnik
    Secrétaire américain à la Défense Ashton Carter

    Les Etats-Unis comptent endiguer la Russie par des moyens militaires

    © REUTERS / Carlos Barria
    International
    URL courte
    2615158
    S'abonner

    Selon le secrétaire américain à la Défense, le plus préoccupant est que la Russie "brandit son arme nucléaire, ce qui met en doute la volonté des dirigeants russes de sauvegarder la stabilité stratégique".

    Les Etats-Unis estiment que la Russie défie l'ordre international et comptent lui faire face à l'aide de moyens politiques,  militaires et économiques, a déclaré samedi le secrétaire à la Défense américain Ashton Carter.

    "En Europe, la Russie viole la souveraineté de l'Ukraine et de la Géorgie, et intimide activement les pays baltes. En Syrie, elle jette de l'huile sur le feu d'un conflit dangereux, renforçant l'extrémisme qu'elle-même voulait combattre", a affirmé le chef du Pentagone lors d'une conférence en Californie.

    Selon lui, le plus préoccupant est que la Russie "brandit  son arme nucléaire, ce qui met en doute la volonté des dirigeants russes de sauvegarder la stabilité stratégique".

    "Nous n'aspirons pas à une guerre froide ou chaude avec la Russie et ne souhaitons pas qu'elle devienne notre ennemi", a assuré le ministre américain de la Défense, ajoutant que Washington voulait toujours coopérer avec Moscou dans les domaines où "leurs intérêts coïncidaient", citant, à titre d'exemple, la préparation de l'accord sur le programme nucléaire d l'Iran.

    Toutefois, les Etats-Unis défendront leurs intérêts et ceux de leurs alliés, notamment par des moyens militaires, a souligné le chef du Pentagone. A ces fins, a-t-il indiqué, les Etats-Unis "modernisent  leur arsenal nucléaire" et investissent dans la mise au point de systèmes d'armement dernier cri, dont un nouveau bombardier stratégique et des armes laser.

    Soldats américains en Alaska
    © Photo. National Guard / US Army Sgt. Edward Eagerton
    Par ailleurs, a-t-il rappelé, les Etats-Unis envisagent "de nouvelles possibilités d'action" afin d'endiguer la Russie et entreprennent des démarches visant à renforcer la sécurité collective de tous les pays membres de l'Otan. Dans le même temps, Washington continuera de soutenir l'Ukraine dans la formation des soldats qui luttent contre les insurgés des républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk.

    Ces derniers temps, la présence militaire des forces de l'Otan en Europe s'est intensifiée. La perspective d'intégration anticipée de nouveaux membres, comme le Monténégro, le déploiement de forces armées dans les pays d'Europe centrale et orientale, et des exercices militaires sans précédent ne sont que quelques aspects d'une nouvelle stratégie que l'Alliance met en œuvre en Europe.

    Sur fond de crise politique en Ukraine, une nette augmentation de l'activité des forces armées de l'Otan et des Etats-Unis a été constatée près des frontières russes. Moscou perçoit ces démarches de l'Occident comme une tentative de provoquer une nouvelle Guerre froide.

     

     

    Lire aussi:

    Le Pentagone signe le contrat de son prochain bombardier
    Le Pentagone teste son missile Minuteman III
    Pentagone: le plan d'actions militaires contre la Russie
    Tags:
    menaces, Ashton Carter, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik