Ecoutez Radio Sputnik
    Bombardier Su-24

    Su-24: le corps du pilote remis à l'ambassadeur russe à Ankara

    © REUTERS/ Shamil Zhumatov
    International
    URL courte
    La Turquie abat un Su-24 russe (187)
    50792

    La date du transfert du corps en Russie n'est pas encore déterminée.

    Le corps d'Oleg Pechkov, pilote du bombardier russe Su-24 abattu par les forces aériennes turques, a été remis dimanche à l'ambassadeur de la Fédération de Russie à Ankara Andreï Karlov.

    L'avion transportant la dépouille est arrivé dans la capitale turque depuis la province de Hatay dans le sud du pays. La date du transfert du corps en Russie est en passe d'être concertée.

    Le 24 novembre, un chasseur F-16 de l'armée de l'air turque a abattu un bombardier russe Su-24 impliqué dans la campagne de frappes aériennes contre les positions de l'Etat islamique en Syrie. Selon Ankara, l'avion russe a violé l'espace aérien turc. Moscou dément ces rapports tout en soulignant que son bombardier ne présentait aucune menace pour la Turquie.

    Suite à l'incident, le président russe Vladimir Poutine a accusé les autorités turques de faire le jeu des terroristes dans la région. La Russie a en outre déployé en Syrie des systèmes antiaériens S-400 en vue d'assurer la sécurité de ses forces aériennes combattant les djihadistes de l'EI.

    Oleg Pechkov a été décoré de l'étoile de Héros de Russie à titre posthume.

    Dimanche, le premier ministre turc Ahmet Davutoglu a affirmé que des incidents similaires à celui du Su-24 russe pourraient se reproduire tant que les parties menant des frappes aériennes en Syrie ne parviendraient pas à mieux coordonner leurs efforts et échanger des informations.

    Dossier:
    La Turquie abat un Su-24 russe (187)

    Lire aussi:

    Attaque turque contre un Su-24 russe: réaction "totalement disproportionnée"
    Les chasseurs turcs F-16 avaient planifié d’abattre le Su-24 russe
    Su-24: l'ambassade russe à Londres tacle la Turquie avec une caricature de 1915
    Pilote survivant du Su-24: aucune mise en garde de la part de la Turquie
    Tags:
    pilote, bombardier, avions militaires, frappe aérienne, crash d'avion, Su-24, Andreï Karlov, Ahmet Davutoglu, Ankara, Turquie, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik