International
URL courte
661013
S'abonner

Le ministère russe des Finances a déclaré que la Russie porterait plainte contre l'Ukraine en cas de non-paiement de la dette d'ici le 20 décembre.

"Malgré le fait que l'Ukraine n'ait pas officiellement consulté la Russie à propos de la restructuration de la dette souveraine de 3 milliards de dollars, la Russie a elle-même proposé à l'Ukraine un échelonnement des paiements sur trois ans (de 2016 à 2018) sous la garantie des Etats-Unis ou de l'UE", lit-on dans la déclaration du ministère.

Le ministère souligne que les conditions proposées par Moscou étaient même supérieures à celles du FMI.

"Cette semaine, nous avons reçu un refus officiel de la part du gouvernement des Etats-Unis de nous fournir des garanties sur les obligations de l'Ukraine. Dans le contexte, il ne nous reste qu'à porter plainte contre l'Ukraine en cas de manquement à ses obligations de débiteur dans son intégralité d'ici le 20 décembre 2015, ce qui signifiera un défaut de paiement souverain de la part de l'Ukraine", explique le ministère.

"De surcroît, ajoute le ministère, l'Ukraine court le risque que le FMI lui refuse une nouvelle tranche de paiement, car ne disposant pas de projet concerté de réforme fiscale ni des mesures structurelles nécessaires, le pays n'a pas encore adopté, pour l'année 2016, de budget qui réponde aux exigences du Fonds".

Plus tôt, le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a déclaré que l'Ukraine était censée imposer un moratoire sur le paiement de la dette de trois milliards de dollars si Moscou refusait des négociations ultérieures sur la restructuration de cette dette.

L'Ukraine a actuellement une dette nationale surpassant les 70 milliards de dollars et est devenue particulièrement dépendante du soutien financier international après le coup d'Etat de février 2014.


Lire aussi:

L'Ukraine menace d'imposer un moratoire sur le paiement de la dette
L’Ukraine entame la restructuration de sa dette
La dette publique US a atteint 65.000 mds USD
La Russie a de nouveau investi dans la dette publique US
Tags:
restructuration d'une dette, dette ukrainienne, créanciers, Fonds monétaire international (FMI), Union européenne (UE), Ukraine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook