International
URL courte
Crise migratoire (789)
62683
S'abonner

Le nombre des plaintes déposées à Cologne suite aux agressions du Nouvel an ne cesse de croître.

La police de la ville allemande de Cologne a déjà reçu 516 plaintes dont 40% pour des faits d'agression sexuelle après le réveillon du Nouvel An, a annoncé dimanche le journal Kölnische Rundschau se référant à la police.

Le ministre allemand de la Justice Heiko Mass a antérieurement déclaré que les attaques et agressions sexuelles perpétrées à Cologne dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier étaient préméditées.

Un millier de jeunes "d'apparence arabe ou nord-africaine" ont commis une série d'agressions sexuelles dans la nuit du réveillon du Nouvel An 2016 près de la gare centrale et de la cathédrale de Cologne. Des faits similaires ont eu lieu dans d'autres villes allemandes pendant la nuit du Nouvel an, dont Hambourg, Berlin, Francfort-sur-le-Main, Stuttgart et Bielefeld. A l'approche du Nouvel an, quatre réfugiés syriens ont violé deux filles âgées de 14 et 15 ans dans la ville de Weil am Rhein (Bade-Wurtemberg). La police n'a divulgué les faits que le 7 janvier suite à de nombreuses requêtes de la part des médias. 

Les événements qui se sont produits en Allemagne ont déclenché une vague d'indignation dans le monde entier.


Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

Après Cologne, une vague d’agressions sexuelles atteint la Finlande
Ministre allemand: les agressions de Cologne étaient préméditées
Allemagne: heurts à Cologne entre manifestants et forces de l'ordre
Tags:
plainte, migrants, police, Cologne, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook