Ecoutez Radio Sputnik
    Yala,Crimée

    Visites de députés étrangers en Crimée: l’Ukraine en mode intox

    © Sputnik . Sergei Malgavko
    International
    URL courte
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
    53766

    Il n’y a que Kiev pour croire que toute visite "non-autorisée" de députés européens en Crimée et dans le Donbass fera l'objet de poursuites pénales, estime un député russe.

    Le président de la Commission des Affaires étrangères de la Douma (chambre basse du parlement russe) Alexeï Pouchkov a réagi à la récente déclaration retentissante du député ukrainien Gueorgui Logvinski.

    Selon ce dernier, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) a adopté une résolution selon laquelle les parlementaires européens réalisant des visites non-autorisées en Crimée et dans le Donbass feraient désormais l'objet de poursuites.

    "L'APCE n'a introduit et ne peut introduire +aucunes sanctions+ à l'encontre des parlementaires européens. C'est un énième fake +made in Ukraine+", a précisé M.Pouchkov sur son compte Twitter.

    ​Et d'ajouter: "L'APCE est un organe consultatif du Conseil de l'Europe. Ses résolutions sont de nature consultative. Elle n'a pas le droit d'interdire ou de permettre aux députés quoi que ce soit".

    ​En outre, selon un rapport publié sur le site de l'APCE, tous les Etats membres du Conseil de l'Europe se sont engagés à "reconnaître et garantir le libre déplacement et l'immunité des membres de l'Assemblée et leur protection contre toutes mesures de détention et poursuites judiciaires".

    La Crimée et la ville de Sébastopol sont devenues des entités territoriales de la Russie à l'issue du référendum du 16 mars 2014, lors duquel l'écrasante majorité des votants se sont prononcés pour la réunification avec la Russie.

    Dossier:
    La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

    Lire aussi:

    Pour Poutine, la Crimée n'était pas une histoire de frontières
    Le boycott de l'APCE est une décision souveraine de Moscou
    Une nouvelle fusillade meutrière endeuille une cité de Seine-Saint-Denis
    Tags:
    parlementaires, sanctions, Douma d'État, Rada suprême, Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Guéorgui Logvinski, Alexeï Pouchkov, Crimée, Donbass, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik