International
URL courte
Situation en Afghanistan (730)
23274
S'abonner

Malgré les dépenses exorbitantes des Etats-Unis visant à rétablir l'ordre en Afghanistan, le mouvement Taliban détient tout de même actuellement la plus grande partie du territoire du pays depuis l'envoi des troupes US dans la région.

L'inspecteur général pour la reconstruction de l'Afghanistan John Sopko a présenté au Congrès américain un rapport sur la situation actuelle en Afghanistan.

Le document stipule que le mouvement Taliban contrôle pour le moment la partie la plus importante tu territoire afghan depuis l'invasion des troupes américaines en 2001.

On apprend également que les quelque 113 milliards de dollars et plus dépensés par les contribuables américains se sont avérés peu efficaces car cette somme n'a pas permis de remettre sur pieds l'infrastructure du pays, dont l'état est plus que déplorable.

En outre, certains projets américains sur le rétablissement de l'Afghanistan ont été quasiment abandonnés en raison de la détérioration de la situation dans le domaine de la sécurité ainsi que de la lutte antiterroriste, selon M.Sopko.

Un audit récent a identifié comme "dépenses douteuses" la rondelette somme de 17 milliards de dollars en investissements américains, dépensée pendant en 3 ans par différentes institutions.

Quoi qu'il en soit, c'est n'est pas la première fois que l'inspecteur général pour la reconstruction de l'Afghanistan émet les doutes quant à la destination ultime des investissements américains dans la région.

Par exemple, environ 150 millions de dollars ont été dépensés pour bâtir des villas pour les employés du Pentagone. On pourrait également ajouter à cette liste la coûteuse importation de boucs italiens, une livraison en Afghanistan d'armes qui ont ensuite été perdues, etc.

Cela fait 14 ans que les Etats-Unis et les autres pays de l'Alliance atlantique sont sur le sol afghan, après être intervenus en Afghanistan en représailles aux attaques du 11 septembre 2001 à New York et à Washington.

Malgré la promesse faite par Barack Obama lors de sa campagne électorale de retirer les troupes américaines, l'Afghanistan demeure le pays où la présence américaine est la plus importante, avec un effectif de 10.500 militaires. En Irak, leur nombre s'élève à 3.550 alors qu’en Syrie seul un petit groupe d'instructeurs opère dans le nord du pays.


Dossier:
Situation en Afghanistan (730)

Lire aussi:

Un attentat suicide en Afghanistan
"Obama vit-il dans un autre monde?"
Un rapport secret constate l'échec de l'Otan en Afghanistan
Afghanistan: des espoirs déçus
Tags:
crise, investissements, terrorisme, guerre, Taliban, John Sopko, Afghanistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook