Ecoutez Radio Sputnik
    Conflit armé en Syrie

    Bahreïn prêt à participer à une opération terrestre contre Daech

    © Sputnik . Andrey Stenin
    International
    URL courte
    21229

    Les troupes bahreïnies pourraient rejoindre celles de l'Arabie saoudite, qui a antérieurement annoncé sa disposition à participer à une opération terrestre en Syrie.

    Bahreïn est prêt à envoyer un contingent terrestre en Syrie dans le cadre de l'opération que la coalition internationale dirigée par Washington mène contre le groupe terroriste Etat islamique (EI ou Daech) en Syrie, rapportent les médias.

    Bahreïn enverra ses troupes "après concertation avec l'Arabie saoudite", a déclaré l'ambassadeur de Bahreïn au Royaume-Uni, cheikh Fawaz al-Khalifa.

    Le conseiller du ministre saoudien de la Défense Ahmed al-Assiri avait antérieurement déclaré que son pays était prêt à dépêcher des troupes en Syrie si le commandement de la coalition internationale anti-EI dirigée par les Etats-Unis décidait d'y lancer une opération terrestre. Il a estimé que cette décision serait prise lors du sommet de l'Otan programmé à Bruxelles pour la semaine prochaine.

    Le secrétaire américain à la Défense Ashton Carter a confirmé que l'Otan et l'Arabie saoudite se pencheraient sur cette initiative pendant la prochaine rencontre à Bruxelles.

    Daech est considéré comme l'une des principales menaces à la sécurité mondiale. En trois ans, il a occupé d'importants territoires en Irak et en Syrie et tente de propager son influence dans les pays d'Afrique du Nord. 

    Depuis août 2014, une coalition de 65 pays dirigée par les Etats-Unis bombarde le territoire irakien. En septembre 2014, la coalition a lancé des attaques contre les positions des terroristes en Syrie. De son côté, la Russie effectue des frappes aériennes en Syrie depuis le 30 septembre 2015 à la demande du président du pays, Bachar el-Assad.

    La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait plus de 220.000 morts. Les troupes gouvernementales combattent les groupes terroristes dont les plus dangereux sont l'EI et le Front al-Nosra.

    Lire aussi:

    L’Arabie saoudite pourrait envoyer des troupes au sol en Syrie
    Mediapart affirme que de Rugy a démissionné afin d'éviter de nouvelles révélations sur ses frais de député
    Une nouvelle fusillade meutrière endeuille une cité de Seine-Saint-Denis
    Tags:
    opération terrestre, Etat islamique, Fawaz al-Khalifa, Bahreïn, Arabie Saoudite, Syrie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik