Ecoutez Radio Sputnik
    Kim Jong Un

    Pyongyang menace Séoul et Washington d'une attaque nucléaire préventive

    © REUTERS / KCNA
    International
    URL courte
    Relations entre les deux Corées (60)
    103410

    La Corée du Nord a menacé de procéder à des frappes nucléaires "à l'aveugle" contre la Corée du Sud et les Etats-Unis si ces pays maintenaient leurs manœuvres militaires communes prévues à partir de lundi.

    La menace d'une "attaque nucléaire préventive au nom de la justice" figure dans une déclaration du Commandement suprême de l'Armée populaire coréenne, indique lundi l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

    Accusant les manœuvres militaires communes annuelles de Washington et Séoul comme "des exercices de guerre nucléaire non dissimulés visant à porter atteinte à la souveraineté" de la Corée du Nord, le Commandement suprême de l'Armée populaire coréenne affirme dans son communiqué, cité par l'AFP, que "la riposte militaire sera d'effectuer des frappes nucléaires préventives et offensives (…) même dans le cas de la plus petite action militaire" des ennemis du Nord.

    "La frappe nucléaire à l'aveugle (…) montrera clairement aux enthousiastes de l'agression et de la guerre la détermination" du Nord, poursuit la Commission.

    Les manœuvres conjointes, baptisées "Key Resolve" et "Foal Eagle", sont cette année d'une envergure jamais vue en Corée du Sud, avec 15.000 Américains, soit quatre fois plus qu'en 2015. Environ 300.000 militaires sud-coréens sont également mobilisés, de même que des éléments clés de l'armée américaine, parmi lesquels une brigade de combat et une escadre emmenée par un porte-avions et des sous-marins à propulsion nucléaire.

    Ils interviennent cette année dans un contexte particulièrement crispé, deux mois après le quatrième essai nucléaire de la Corée du Nord et un mois après un tir nord-coréen de fusée longue portée, deux actions condamnées par le Conseil de sécurité de l'Onu qui vient de voter une nouvelle volée de sanctions contre Pyongyang.

    Néanmoins, dans son communiqué cité par KCNA, le Commandement suprême de l'Armée populaire coréenne affirme que ces sanctions "scandaleuses" ont conduit "cette terre à bouillonner comme un chaudron de bataille".

    Dossier:
    Relations entre les deux Corées (60)

    Lire aussi:

    Kim Jong-un veut que son arsenal nucléaire soit prêt à tout moment
    Les USA déploient quatre chasseurs furtifs en Corée du Sud
    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Tags:
    nucléaire coréen, nucléaire, exercices militaires, Washington, Séoul, Pyongyang, États-Unis, Corée du Sud, Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik