International
URL courte
1271356
S'abonner

L'ex-agent des services spéciaux américains Edward Snowden a déclaré vouloir rentrer aux Etats-Unis sans renoncer toutefois à ses activités.

L'ancien employé de la NSA (Agence nationale de la sécurité des Etats-Unis) Edward Snowden aimerait revenir aux Etats-Unis. Cependant, il n'envisage pas de mettre un terme aux révélations des abus de l'Agence.

"Ce qui se passe avec moi dans ce contexte et dans le contexte de notre pays, tout cela n'est pas très important", a-t-il lancé lors d'une conférence vidéo à l'Académie musicale de Brooklyn.

L'ancien consultant des services secrets américains a également avoué avoir pensé que "tout serait pire qu'il ne l'avait prévu". 

"Je n'ai jamais choisi d'être en Russie, et je préférerais de regagner mon pays", a-t-il déploré.

En outre, il a également assuré qu'en cas de refus il "continuerait à travailler avec la même efficacité". Depuis février 2014, M.Snowden fait partie du conseil d'administration de la Fondation pour la liberté de la presse (Freedom of the Press Foundation).

Surveillance
© CC0 / Pixabay
Pourtant, le candidat à la présidentielle américaine Donald Trump a récemment déclaré que l'ex-agent des services spéciaux américains Edward Snowden était un espion et qu'il devait être extradé aux Etats-Unis et traduit également en justice.

De son côté, M.Snowden a énoncé, en février dernier, les conditions pour son retour aux USA. Il refuse d'être extradé vers les Etats-Unis, à moins que les autorités américaines ne lui garantissent un procès judiciaire équitable.

En 2013, Edward Snowden a transmis au Washington Post et au Guardian plusieurs documents secrets concernant un programme informatique secret, baptisé PRISM, qui permettait aux Etats-Unis de surveiller les échanges électroniques des utilisateurs d'Internet tant sur le sol américain que dans le reste du monde. Il a ensuite quitté les Etats-Unis pour Hong Kong, d'où il a pris un vol vers Moscou. Une fois en sol russe, il s'est retrouvé coincé pendant quelque temps dans la zone de transit de l'aéroport car les autorités américaines avaient annulé son passeport, l'empêchant ainsi de quitter immédiatement le territoire de la Fédération de Russie.

En août 2014, la Russie lui a accordé un permis de résidence en Russie pour une durée de trois ans à condition qu'il mette fin à son activité contre les Etats-Unis. Non seulement ce permis lui donne la possibilité de se déplacer partout en Russie, mais aussi de voyager à l'étranger.

Lire aussi:

Snowden énonce les conditions pour son retour aux USA
Nouvelles révélations de Snowden sur le renseignement britannique
Quand le Danemark aidait les États-Unis à intercepter Snowden
La Syrie promet d'abattre tout avion violant son espace aérien
Tags:
révélations, espionnage, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Donald Trump, Edward Snowden, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook