International
URL courte
390
S'abonner

L'attaque terroriste perpétrée dimanche à Lahore (Pakistan) a fait plus de 70 morts.

Plus de 5.000 personnes ont été arrêtées au Pakistan suite à l'attentat terroriste du 27 mars, rapporte l'agence Reuters citant le ministre de la Justice de la province du Punjab, Rana Sanaullah.

Selon le ministre, la grande majorité des interpellés ont déjà été relâchés à l'exception de 216 personnes qui font toujours objet d'une enquête judiciaire.

M.Sanaullah a fait savoir que des unités de l'armée pakistanaise prendraient part aux opérations ultérieures destinées à venir à bout des terroristes ayant organisé l'attentat de Lahore.

Dimanche, un homme a déclenché sa ceinture d'explosifs à l'entrée d'un parc municipal d'un quartier résidentiel de Lahore, faisant selon un récent bilan 72 morts et près de 340 blessés, dont 25 dans un état grave. D'après les données policières, la plupart des victimes de l'attaque sont des femmes et des enfants.

L'attaque a été revendiquée par les talibans de la faction Jamaat-ul-Ahrar. Selon un porte-parole du groupe, la cible de l'attaque était "les chrétiens".

L'attentat de Lahore est le plus meurtrier commis au Pakistan depuis le massacre de 134 élèves dans une école gérée par l'armée à Peshawar, en décembre 2014.

Lire aussi:

Facebook effraye tout le monde par erreur à propos de l'attentat au Pakistan
Deux morts et plus de 160 blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéos
Israël fait face au rythme le plus élevé de roquettes jamais tirées vers son territoire, selon l'armée
Ce qu’il s'est vraiment passé à Nice où une explosion a eu lieu près du Palais des congrès
Tags:
arrestation, lutte antiterroriste, attentat, terrorisme, armée, Rana Sanaullah, Lahore, Pakistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook