International
URL courte
17584
S'abonner

Le chanteur du groupe de métal américain, dont les membres sont tous d'origine arménienne, n'a pas laissé sans commentaire la déclaration du président turc concernant le Haut-Karabakh.

Serj Tankian, leader du célèbre groupe californien System of a Down, a qualifié sur sa page Facebook le président turc Recep Tayyip Erdogan de "crétin". C'est la déclaration du dirigeant turc au sujet du Haut-Karabakh qui a suscité une telle réaction de la star du métal.

"Il me semble qu'Erdogan n'a pas étudié l'histoire. Le Haut-Karabakh est un territoire historiquement arménien. C'est Staline qui l'a attribué à l'Azerbaïdjan. Et Serj Tankian dit qu'un jour la Turquie Orientale sera restituée à ses propriétaires légitimes. Ce gars est un crétin et tous ceux qui se rangent de son côté et le soutiennent ont l'air crétin", a écrit Serj Tankian sur sa page, commentant un article de Sputnik.

I guess Erdogan doesn't read history. Nagorno Karabagh's rightful historical owners are Armenians. Stalin gave it to…

Posté par Serj Tankian sur lundi 4 avril 2016

Intervenant à une réunion du Croissant-Rouge à Ankara, le leader turc a déclaré qu'un jour la région du Haut-Karabakh se retrouvera à coup sûr dans les mains de son vrai propriétaire azerbaïdjanais et a promis à Bakou son entier soutien.

Depuis février 1988, l'Arménie et l'Azerbaïdjan se disputent le Haut-Karabakh, région autonome principalement peuplée par des Arméniens et qui a annoncé son intention de se séparer de l'Azerbaïdjan. Cette démarche a provoqué des affrontements entre les troupes arméniennes et azerbaïdjanaises à la suite desquelles Bakou a perdu le contrôle de la région.

Les hostilités dans le Haut-Karabakh ont fait environ 15.000 morts et ont contraint près d'un million de personnes à quitter leurs foyers. Le cessez-le-feu signé le 12 mai 1994 à Bichkek (Kirghizstan) a été violé à maintes reprises par les belligérants.

Le règlement pacifique du conflit fait l'objet de négociations menées depuis 1992 dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE coprésidé par les Etats-Unis, la Russie et la France.

Le 2 avril, l'Arménie et l'Azerbaïdjan ont annoncé que la situation dans le Haut-Karabakh s'était dégradée de manière dramatique. Bakou et Erevan se sont renvoyés mutuellement la faute sur le fait d'avoir violé la trêve initiale et ont rapporté de violents combats dans la région.

Au moins 33 personnes sont mortes dans le récent regain de tension dans le Haut-Karabakh, selon un rapport du Bureau des Nations unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

Le 5 avril, l'Arménie et l'Azerbaïdjan ont convenu d'un cessez-le-feu bilatéral qui est entré en vigueur à midi heure locale.

Lire aussi:

Erevan et Bakou d’accord sur un cessez-le-feu dans le Haut-Karabakh
Haut-Karabakh: des villages dénoncent les pilonnages de l’Azerbaïdjan
Des journalistes de Sputnik sous les tirs dans le Haut-Karabakh
Des dizaines de blessés dans l'effondrement d’une tribune dans une synagogue près de Jérusalem - vidéo
Tags:
rattachement, histoire, Joseph Staline, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Turquie, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook