International
URL courte
15310
S'abonner

Les autorités de la République tchèque, dont le nom simplifié est souvent déformé à l'étranger, demanderont à l’ONU de changer le nom officiel du pays en Tchéquie. Pourtant, cette décision pourrait créer une confusion avec la région russe de Tchétchénie, surtout avec le terme anglais Chechnya.

Le ministère des Affaire étrangères  de la République tchèque estiment que les anglophones doivent appeler le pays Czechia, car cette appellation serait plus pratique et universelle, rapporte Daily Mail.

The Economist a trouvé une explication ironique à cette requête: "Personne ne part en vacances au Royaume d'Espagne ou au Commonwealth d'Australie. Alors pourquoi partirait-on en République tchèque?".

Dans les faits, plusieurs pays possèdent diverses variantes de leur nom, comme la Slovaquie, ou officiellement République Slovaque, la Russie, ou la Fédération de Russie.  Pourquoi donc la République tchèque, qui manque de version abrégée officielle, souffrirait-elle d'être souvent appelée au petit bonheur la chance soit "Czech", soit "Czecho"ou encore "Czechland"?

Un débat de longue date…

En effet, cette décision ne date pas d'hier. En 2013, lors de sa visite en Israël, le président tchèque Milos Zeman avait expliqué qu'il utilisait lui-même "le nom de Tchéquie parce qu'il était plus sympathique et plus court que le nom froid +la République tchèque+".

Pourtant, d'après la déclaration commune, il ne s'agit que d'une version abrégée et non-formelle: "Nous recommandons d'utiliser le nom du pays en un seul mot, dans les situations où il n'est pas nécessaire d'utiliser le nom formel (événements sportifs, marketing, etc)."

…qui ne plaît pas à tout le monde

Cette décision ne plaît pas à tout le monde. Certains craignent les confusions. C’est le cas de Karla Slechtova, ministre tchèque du Développement régional: "Je ne veux pas qu'on confonde notre pays avec Chechnya (la Tchétchénie)."

Des craintes qui semblent fondées à en croire la bévue de Sarah Palin. L'égérie du Tea Party avait appelé en 2013, à la suite des attentats de Boston, à envahir la Tchéquie. Pour rappel, les auteurs de l'attentat étaient… Tchétchènes.

Sur le site «Go Czechia», soutenu par l'association «Initiative civique pour la Tchéquie» et relayé par le gouvernement, on essaie de démonter les arguments contre le changement de nom. 

Par exemple, Mythe n°4: "Le nom Tchéquie est un néologisme". 

En réalité, "la première utilisation du mot +Czechia+ date de 1634 en latin et de 1841 en anglais" etc…

Le nom abrégé n'est pas la seule préoccupation du gouvernement. Certaines personnes, utilisent toujours le terme "Tchécoslovaquie" pour désigner le pays.


Lire aussi:

La Tchéquie et la Slovaquie perdraient à un éclatement de Schengen
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
La police utilise des grenades assourdissantes contre les manifestants à Minsk
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Tags:
confusion, Tchétchénie, Tchécoslovaquie, République tchèque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook