Ecoutez Radio Sputnik
    Le plus gros exportateur d'armes de l’UE vers le Proche-Orient est… la Belgique

    Le plus gros exportateur d'armes de l'UE vers le Proche-Orient est... la Belgique

    © AFP 2019 Ahmed Farwan
    International
    URL courte
    17121

    En 2014, la Belgique était le plus grand exportateur d'armes à feu et le deuxième pays de l'UE qui exportait le plus de munitions vers le Proche-Orient, principalement vers l'Arabie saoudite, révèle un rapport de l'UE sur les exportations d'armes.

    Bien qu'officiellement la Belgique se situe à la cinquième place parmi les pays européens, après la France, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne, ayant exporté des armes vers les Etats proche-orientaux pour un montant d'environ 473 millions d'euros, en réalité, ces chiffres sont bien sous-estimés.

    L'entreprise belge Cockerill Maintenance & Ingénierie (CMI) a enregistré une commande importante pour des tourelles de blindés pour un montant de 3,2 milliards d'euros. La société a livré les blindés à une société canadienne, cependant, la destination finale du matériel était l'Arabie saoudite.

    En prenant en compte les 3,2 milliards d'euros du contrat de Cockerill Maintenance & Ingénierie, les exportations belges se sont élevées à 4,5 milliards d'euros en 2014.

    Même sans compter cette grosse commande, la Belgique est un exportateur d'armes très important vers le Proche-Orient. Selon les données officielles, elle a exporté des armes à feu pour un montant d'environ 260 millions d'euros, soit ainsi plus de la moitié du total de l'UE. En outre, elle a livré des munitions pour environ 188 millions d'euros.

    Il convient de noter que la destination principale au Proche-Orient, des exportations belges de munitions et d'armes, est l'Arabie saoudite: près de 210 millions d'euros en armes à feu, soit 76% du total dans l'UE, et 172 millions d'euros en munitions.

    Les organisations européennes luttant contre l'exportation d'armes considèrent le rapport comme très inquiétant.

    "Les Etats membres vendent la plupart de leurs armes à une région minée par de graves conflits et des régimes autoritaires. Cela montre que les règles européennes en matière d'exportation sont aussi étanches qu'une passoire", a noté Bram Vranken de Vredesactie, organisation belge pacifiste.

    Lire aussi:

    "L'Arabie saoudite n'est pas intéressée par la paix en Syrie"
    Comment l'Europe est passée à côté de la montée de Daech sur son territoire
    Un arsenal d'une ampleur inédite découvert chez un terroriste arrêté à Paris
    En Algérie, la première cause de la prolifération «inquiétante» du cancer est culinaire
    Tags:
    armements, munitions, exportations, Union européenne (UE), Proche-Orient, Arabie Saoudite, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik