Ecoutez Radio Sputnik
    La ville de Hiroshima après les bombardements atomiques

    Obama appelé à rencontrer les survivants d'Hiroshima

    © Flickr / Maarten Heerlien
    International
    URL courte
    1164
    S'abonner

    Près de 70 personnalités des milieux culturel et scientifique, dont le réalisateur Oliver Stone et le linguiste Noam Chomsky, ont appelé le président américain Barack Obama à s'entretenir avec les survivants du bombardement atomique d'Hiroshima.

    Le chef de la Maison Blanche se rendra à Hiroshima le 27 mai prochain. Barack Obama deviendra ainsi le premier leader américain en exercice à visiter la ville martyre.

    Selon les signataires de la lettre adressée au président US, une éventuelle rencontre avec les survivants du bombardement lui permettra de se familiariser avec leur "détermination inébranlable à éliminer les armes nucléaires".

    Dans le même temps, ils demandent à M.Obama de reconsidérer son refus de s'excuser pour le bombardement  d'Hiroshima ainsi que de renoncer à la modernisation des armes nucléaires aux Etats-Unis.

    Pour Toshiki Fujimori, vice-secrétaire général de la Confédération des organisations de victimes des bombes A et H, la plupart de ceux qui ont survécu les bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki n'estiment pas que les excuses pour cette attaque "ne sont pas nécessaires".

    Auparavant, le député nippon Shizuka Kamei a déclaré que Barack Obama devrait renoncer à sa visite à Hiroshima s'il ne comptait pas présenter des excuses pour le bombardement de la ville pendant la Seconde Guerre mondiale.

    Terumi Tanaka, secrétaire général de la Confédération des organisations de victimes des bombes A et H, avoue "ne pas comprendre l'euphorie générale" entourant l'arrivée annoncée de Barack Obama. Dans le même temps, M.Tanaka indique espérer que l'attitude du président US envers les bombardements atomiques de 1945 "changera radicalement" après sa visite à Hiroshima.

    Les bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki ont été réalisées les 6 et 9 août 1945 sur l'ordre du président américain de l'époque Harry Truman.

    Le nombre de victimes immédiates des attaques est difficile à déterminer, et seules des estimations sont disponibles. Le département US de l'Energie avance les chiffres de 70.000 personnes pour Hiroshima et de 40.000 personnes pour Nagasaki. Pour sa part, le musée du mémorial pour la paix d'Hiroshima avance le chiffre de 140.000 morts, pour la seule ville d'Hiroshima.

    A cela s'ajoutent les décès causés ultérieurement par divers types de cancers et de pathologies.

    Lire aussi:

    John Kerry à Hiroshima: un hommage, mais pas d'excuses
    Hiroshima, Nagasaki: 61% des Japonais attendent des excuses des USA
    Le Japon, 70 ans après Hiroshima et Nagasaki
    Tags:
    armes de destruction massive, excuses, armes nucléaires, bombardements nucléaires d'Hiroshima et Nagasaki, Terumi Tanaka, Toshiki Fujimori, Harry Truman, Barack Obama, Nagasaki, Hiroshima, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik