Ecoutez Radio Sputnik
    Hajo Seppelt

    C'est comme ça qu'on donne des interviews aux journalistes russes (vidéo)

    Capture d'écran YouTube
    International
    URL courte
    89751
    S'abonner

    L'auteur d'une série de films sur le dopage, diffusés sur la chaîne allemande ARD, Hans-Joachim "Hajo" Seppelt, a agressé une équipe de tournage du groupe médiatique russe VGTRK. L'histoire a été diffusée sur la télévision russe.

    Une journaliste du groupe médiatique est arrivée en Allemagne pour poser "une série de question d'éclaircissement" à M.Seppelt. La rencontre se déroulait dans une chambre d'hôtel réservée pour le tournage de l'entretien pour lequel Hajo Seppelt a daigné d'accorder "cinq minutes de son temps", à condition qu'il "n'y ait pas de questions idiotes". Pendant l'entretien, la journaliste l'a prié de montrer les matériaux sur lesquels il fondait ses enquêtes. Or, l'Allemand a déclaré de ne pas les avoir sur lui.

    M. Seppelt a précisé que jamais de sa vie il n'avait été payé pour ses matériaux. De plus en plus irrité par les questions de ses collègues russes, il a fini par leur reprocher de vouloir défendre leur pays, et les a exhortés à être indépendants. A un moment donné, est-il indiqué dans le programme, il a commencé à se comporter de façon agressive, a arraché le micro des mains de la journaliste russe, a poussé l'opérateur hors de la pièce et a menacé d'appeler la police et de briser la caméra. Pendant une demi-heure, il a poursuivi l'équipe de tournage russe dans la rue sans jamais leur rendre le micro.

    La chaîne de télévision allemande ARD a projeté, les 3 et 7 décembre 2014, un documentaire en deux parties intitulé "Dopage confidentiel: comment la Russie fabrique ses vainqueurs", accusant la Russie de doper ses athlètes. Suite à la sortie du film, l’Agence mondiale anti-dopage (AMA) avait mené une enquête et, en novembre 2015, a à son tour accusé les athlètes russes. L'IAAF (Association internationale des fédérations d'athlétisme) a alors disqualifié l’équipe russe des compétitions organisées sous son égide, notamment les Jeux olympiques 2016 à Rio. La décision finale sur l’admission de l’équipe russe aux Jeux sera prise le 17 juin. 

    Or, en prévision de cette décision, dans la nuit du 8 au 9 juin, la chaîne ARD a projeté un nouveau film de Seppelt rempli de nouvelles allégations contre la Russie. 

    Lire aussi:

    Maria Sharapova va faire appel de sa suspension pour dopage
    "Il ne faut pas politiser le scandale de dopage"
    L'AMA appelle à enquêter sur le dopage aux Etats-Unis
    L’Agence russe anti-dopage contraire aux normes internationales, selon l'AMA
    Tags:
    journalisme, agression, Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), ARD (TV), VGTRK, Agence mondiale antidopage (AMA), Allemagne, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik