Ecoutez Radio Sputnik
    Des documents secrets

    L’Allemagne transmet au FBI les données de 299 terroristes présumés

    © Flickr / Michelangelo Carrieri
    International
    URL courte
    1100

    La police fédérale allemande (BKA) a transmis à son homologue américaine des données concernant 299 terroristes présumés qui résident en permanence en Allemagne. De leur côté, les Verts allemands dénoncent une atteinte aux libertés civiques et aux droits de contrôle du Bundestag.

    Rappelons qu'en mai dernier, le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière, avait signé à Washington un accord visant à améliorer la coopération entre les deux pays dans la lutte contre le terrorisme et à faciliter les échanges de renseignements bilatéraux en la matière.

    Conformément à cet accord, écrit Die Rheinische Post, la BKA a transmis au "Terrorist Screening Center" (service au sein du FBI, ndlr) les noms, les dates de naissance et les numéros de passeport de 159 Allemands et de 140 résidents étrangers, considérés comme "potentiellement dangereux" ou "sympathisants" des djihadistes.

    Parmi les personnes concernées, poursuit le journal, aucune n'a déjà fait l'objet de poursuites judiciaires pour avoir soutenu ouvertement le groupe terroriste Daech.

    Selon les autorités fédérales, ces données seront régulièrement mises à jour dans les mois à venir. Quant aux renseignements fournis en échange par le FBI, le gouvernement préfère passer ce fait sous silence, les intérêts à maintenir la confidentialité des échanges ayant la priorité sur le droit à l'information propre au parlement du pays.

    Les européens fuient vers l’Allemagne
    © AP Photo / Matthias Schrader
    Toujours est-il que les Verts allemands se sont empressés de dénoncer une atteinte à la loi de la protection des données et au pouvoir judiciaire de la Cour constitutionnelle: le gouvernement mettrait sous le boisseau le recoupement des données concernées, qui ne sont disponibles que pour les responsables suprêmes du comité interne du Bundestag.

    "Les renseignements relatifs à ce sujet que nous présente actuellement le gouvernement sont insuffisants et mensongers", déplore Konstantin von Notz, député des Verts au Bundestag.

    Selon lui, il s'agit d'une nouvelle tentative du gouvernement pour contourner les droits constitutionnels du parlement du pays.

    Lire aussi:

    L'Allemagne consacrera près de 80 mds EUR aux réfugiés en quatre ans
    Le FMI révise ses prévisions de croissance de l'Allemagne à cause du Brexit
    L'Allemagne et la France avancent une réforme de l'UE
    Tags:
    échange d'informations, terrorisme, Alliance 90/Les Verts, Office fédéral allemand de police criminelle (BKA), FBI, Bundestag, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik