Ecoutez Radio Sputnik
    Alep

    L'armée syrienne repousse une attaque violente de Daech près d’Alep

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    Trêve en Syrie (2016) (220)
    6431
    S'abonner

    L’armée gouvernementale syrienne, épaulée par la milice locale et les Forces aériennes du pays, a repoussée une attaque violente perpétrée par les groupes terroristes Front al-Nosra et Jaysh al-Islam aux alentours de la ville d’Alep.

    "Les terroristes du Front al-Nosra et Jaysh al-Islam cherchaient à sortir de l'encerclement organisé par l'armée gouvernementale aux environs des fermes de Mallah, situées au nord de la ville d'Alep. Toujours est-il que leur tentative s'est soldée par un échec. (…) Cette attaque violente a été repoussée grâce au soutien coordonné depuis le sol et les airs", précise une source au sein de la milice locale.

    Selon la source, les djihadistes avaient lancé l'offensive samedi soir. Au cours de cette attaque, plus de 20 terroristes et quatre miliciens ont trouvé la mort.

    "Plusieurs djihadistes de Jayash al-Islam, poursuit la source, ont dû se replier vers les quartiers nord de la ville, dont notamment Leramoun et Bani Zaïd, tandis que nos troupes ont réussi à s'approcher de la route de Castillo, un point stratégique de la région."

    Rappelons qu'auparavant les forces gouvernementales syriennes avaient repris le contrôle des fermes de Mallah dans la banlieue nord de la ville d'Alep, coupant ainsi la seule voie d'approvisionnement des djihadistes, annoncent des militaires syriens.

    Le 27 février, une cessation des hostilités négociée par les Etats-Unis et la Russie était entrée en vigueur en Syrie, sauf dans les régions contrôlées par les djihadistes. Mais cette trêve a fini par voler en éclats après des violations répétées des belligérants.

    En 2014, le groupe djihadiste Daech a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, près de 30.000 personnes en provenance de 80 pays du monde combattent aujourd'hui dans les rangs du groupe Daech.

    Dossier:
    Trêve en Syrie (2016) (220)

    Lire aussi:

    Des terroristes et des kamikazes attaquent les positions de l'armée syrienne à Alep
    Le Front al-Nosra intensifie l’offensive sur Alep
    Le Front al-Nosra s'approche d’Alep
    Tags:
    offense, terrorisme, djihadisme, Jaysh al-Islam (Armée de l'islam), Front al-Nosra, Etat islamique, Alep, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik