Ecoutez Radio Sputnik
    Eglise de Saint-Etienne-du-Rouvray

    Prêtre assassiné: les lieux de culte dans le collimateur de Daech

    © REUTERS / Pascal Rossignol
    International
    URL courte
    5118

    L'église de Saint-Etienne-du-Rouvray dans l'agglomération de Rouen, visée mardi par deux islamistes radicaux, figurait sur la liste des "cibles d'attaques potentielles" de Daech découverte lors d'un raid de police l'année dernière.

    Selon le Daily Mail, cette église était mentionnée entre autres dans des documents trouvés en avril 2015 dans la chambre du combattant présumé de Daech Sid Ahmed Ghlam à Paris.

    Mais l'église de Saint-Etienne-du Rouvray n'est pas la première à avoir été ciblée. Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve fait état de deux attentats déjoués dont le premier visait la basilique du Sacré-Cœur, un des emblèmes de Paris, ainsi deux églises à Villejuif, dans le Val-de-Marne. Les deux attentats auraient été préparés par Sid Ahmed Ghlam, étudiant algérien de 24 ans, qui recevait des instructions depuis la Syrie, et également le principal suspect du meurtre d'Aurélie Châtelain, professeur de fitness tuée par balle dans sa voiture à Villejuif.

    L'examen des ordinateurs de Sid Ahmed Ghlam fournit les détails sur les préparatifs d'une attaque de lieu de culte. Un commanditaire mystérieux lui ordonnait de trouver une église où il y aurait du monde dans un endroit d'où il serait possible de repartir rapidement et facilement. Dans son matériel informatique, les enquêteurs ont trouvé la mention de la basilique du Sacré-Cœur et des deux églises de Villejuif. 

    Toujours selon le Daily Mail, la police estime que Sid Ahmed Ghlam recevait des instructions de la part d'Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attaques du 13 novembre dernier à Paris. 


    Lire aussi:

    Prise d'otages dans une église près de Rouen: le prêtre égorgé
    François Hollande: tuer un prêtre, "c'est profaner la République"
    Prêtre égorgé: l'archevêque de Rouen cite Jésus
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Tags:
    attentat, Etat islamique, Abdelhamid Abaaoud, Bernard Cazeneuve, Saint-Etienne-du-Rouvray
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik