Ecoutez Radio Sputnik
    La Maison blanche à Washington

    Si Hillary s'installe à la Maison Blanche, Bill y aura un statut précaire

    © Flickr/ A C Moraes
    International
    URL courte
    9116
    S'abonner

    Tout sera fait pour que Bill Clinton ne puisse pas influer sur les décisions de son épouse.

    La version électronique du New York Times (NYT) écrit, en se référant à des conseillers de l'ex-secrétaire d'Etat américaine, que Bill Clinton ne sera pas invité aux réunions du gouvernement à la Maison Blanche, ni aux réunions de la "salle de crise" ("Situation Room"). Il n'aura pas non plus de  bureau dans l'aile Ouest  de la Maison Blanche où se trouve le Bureau ovale du chef d'Etat. 

    Le 42e président des Etats-Unis sera également prié d'abandonner la gestion de la Fondation Clinton, dont le financement a provoqué tant d'accusations de la part du Parti républicain. 

    "Les relations entre l'ex-président et la présidente en exercice poseront une question très délicate. Les époux devront élaborer minutieusement des règles de conduite dans l'intérêt réciproque", estime David Gergen, ancien  conseiller de plusieurs présidents américains, Bill Clinton compris. 

    Selon le NYT, Bill Clinton, âgé de 69 ans, n'a pas perdu le goût de la politique et consacre au moins une heure par jour à l'examen des tendances de l'économie mondiale. Tout porte à croire que cela répond à la tâche de redressement économique que sa femme voudrait lui confier en cas d'élection. 

    Le nom du futur président des Etats-Unis sera connu à l'issue de l'élection du 8 novembre prochain qui opposera Hillary Clinton au candidat républicain Donald Trump. 


    Lire aussi:

    Bernie Sanders apporte son soutien à Hillary Clinton
    L'ombre de Monica Lewinsky dans un portrait de Bill Clinton
    Clinton vs Trump: un bras de fer en ligne
    Tags:
    situation précaire, droits limités, présidence américaine, Bill Clinton, Hillary Clinton, Washington
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik